Quelle est votre raison de vivre ?

La méthode japonaise du Ikigaï (生き甲斐) pourrait vous permettre de le découvrir.

« Iki » signifie « la vie » ou « être en vie » et « gaï » : « ce qui vaut la peine », « ce qui a de la valeur ». Dans la culture d’Okinawa, l’île des centenaires heureux, l’ikigaï est perçu comme une raison de se lever le matin. Faire son Ikigaï donne la motivation, la joie, le sentiment d’accomplissement. Il existe autant d’Ikigaï que d’êtres humains. Cet Ikigaï peut évoluer tout au long de la vie. C’est pourquoi il est nécessaire de faire le point de temps en temps et pour cela il faut apprendre à se connaître.

ikigaï1

Alors si vous commencez à être ronchon, à vous lever de mauvais poil, à avoir des sautes d’humeur, c’est sûrement qu’il faut réajuster votre Ikigaï.

Non, votre raison de vivre n’est pas de siroter des cocktails sur une plage de sable fin. Cela ne donne aucun sens à votre existence et n’apporte rien aux autres.

Faîtes le test ! En recopiant ou imprimant les 4 cercles qui s’entrecroisent et en essayant de les remplir.

Ikigai_exercice
Source : https://zenergisezvous.com/comment-trouver-votre-chemin-de-vie-ou-votre-ikigai/

Pour vous aider, les exercices du magazine « Psychologies » constituent de très bonnes pistes : 3 exercices pour trouver son Ikigaï.

Par ailleurs, voici un travail de psychologue (Isabelle Pailleau) en 3 étapes afin de trouver son Ikigaï et atteindre son but : ikigaï 5

Un exemple d’Ikigaï rempli par Lélia Louis-Edouard, passionnée par la vie, la nature, la lecture, et le développement personnel. Auteure du blog http://keysofsuccesslife.com/

ikigai9

Comme pour beaucoup de choses importantes, réaliser son Ikigaï peut prendre un peu de temps mais le jeu en vaut la chandelle, non ?

©Anna Scheele 2018

Pour aller plus loin :

Héctor Garcia et Francesc Miralles, Ikigaï – The japanese secret to a long and Happy life,  Fleuve éditions, 2017.
ikigai3

Vanbremeersch Christie , Trouver son ikigaï, First éditions, 2018. ikigai2

Qu’est-ce qu’un massage énergétique ? Interview de Delphine Lamy, praticienne de shiatsu

On prononce « chiatsou » et ça booste votre énergie vitale. Interview de Delphine Lamy, praticienne Shiatsu à Nantes. Image-1-7

Le mot Shiatsu est Japonais mais certains parlent d’une origine chinoise de ce massage, pouvez-vous nous éclairer sur les pratiques originelles du Shiatsu ?

« Le shiatsu est une discipline énergétique manuelle, qui se fonde sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise, vieille de plusieurs millénaires.

Le shiatsu, tel qu’on le pratique aujourd’hui, tient son origine du début du XXe siècle, élaboré par des médecins et thérapeutes japonais.

Il est reconnu médecine à part entière en 1955 au Japon.

Il apparaît dans les années 70 en Europe et aux États-Unis. »

Que signifie ce mot en japonais ? Et donc en quoi consiste le Shiatsu ?

« Le Shiatsu est composé des termes japonais « Shi » et « Atsu » qui signifie « pression des doigts ».

Le Shiatsu, c’est un ensemble de pressions pratiquées sur tout le corps, suivant des trajets bien précis (les méridiens), afin de dénouer les tensions physiques et psychiques, et ainsi de rééquilibrer énergétiquement le corps et le maintenir en bonne santé.

Du coup, c’est un soin qui peut être utilisé à titre préventif, dans une démarche de bien (ou mieux) être, ou à titre thérapeutique. »

Image-1-2

Y-a-t-il une philosophie du Shiatsu ?

« On peut dire que la philosophie du shiatsu réside en ces 2 termes : l’humilité et l’ouverture à l’autre.

Pour être un bon praticien, il est primordial de ne pas être dans le vouloir mais dans le laisser faire. Lire la suite