L’état veut taxer la Free !

La préfecture du Finistère avait exigé 12 000 euros pour un rassemblement free et légal, devant réunir environ 2000 personnes ! L’info date de 2017 mais je juge utile d’en écrire un article car c’est très grave : non seulement la Préfecture autorise ou non les évènements mais maintenant elle impose en prime des factures exorbitantes à… des bénévoles.

Et attendez, ce n’est pas tout ! La préfecture du Finistère avait aussi exigé que les organisateurs mettent en place un … dispositif anti-terroristes ! Mais laissez nous rire ! Si l’état avait si peur des terroristes, ils auraient posté un garde armé devant chacune de nos écoles ! Au lieu de cela, on y entre comme dans un moulin (je l’ai fait plein de fois : entrer comme je voulais dans un établissement recevant du public, je n’avais qu’à pousser la porte pour me retrouver en 5mn au coeur du bâtiment). Ce qui nous prouve que l’état s’amuse de nous, l’état n’aime pas la free, l’état hait la liberté, l’état vomit la jeunesse et encore plus la gratuité.

Je rappelle que par nos simples achats quotidiens, l’état prend un cinquième de la somme sur chaque produit et que ces sommes sont censées payer par exemple nos fonctionnaires, comme des gendarmes qui font la circulation… Inutile donc de venir quémander une somme folle que ne pourront jamais donner les participants à la free… puisque le principe est justement la gratuité. Les donations ont toujours servi à payer le gasoil du groupe électrogène, jamais à enrichir qui que ce soit.

En revanche, nous attendons toujours que l’enquête sur la mort tragique de Steve démarre enfin.

Nous attendons aussi la restitution du matériel « saisi » pour ne pas dire « volé » tout au long de multiples années de répression illégitime.

Nous exigeons aussi la libération de notre camarade enfermé pour une soi-disant organisation de soirée à la rave de Lieuron. Depuis quand, en France, la présomption d’innocence est bafouée ? Depuis quand un violeur d’enfant prend 4 ans avec sursis pendant qu’un jeune fêtard se voit incarcéré pour des faits qu’il n’a sûrement pas commis ? Quel est ce pays dans lequel nous vivons ? Le pays des Droits de l’Homme ? Pas du tout ! Une dictature de l’argent, qui fonctionne sur de vilaines sociétés secrètes et qui spolie ses habitants à coups de taxes injustes.

Il va être temps d’agir et de créer une autre façon de vivre ensemble, en dehors de la peur et de l’argent bien trop puissant. Je revendique personnellement la légitimité de la création d’une nation libre (free nation ?), à échelle mondiale, inspirée de la ZAT de Hakim Bey. Il est possible de faire valoir notre identité humaine sur notre identité civile officielle, et de reprendre ainsi sa souveraineté bien trop bafouée par des gouverne.ments mortifères.

#FREE

Anna Scheele ©Technosphere

Sources :

ZAT, petit livre précieux de Hakim Bey (Zone d’Autonomie Temporaire), mai 1997, Éditions de l’Éclat, Paris. isbn 2-84162-020-4. – Reportage Tracks sur ZAT et Hakim Bey https://www.youtube.com/watch?v=xYlJ8sULpi0

COMMUNIQUÉ DE PRESSE de la coordination nationale des Collectifs de Sound Systems
La Fête Libre refuse le racket des fêtes techno amateurs par le Ministère de l’Intérieur.

Alors qu’il devient de plus en plus difficile d’organiser une fête techno dans les règles lorsqu’on est amateurs en France, la préfecture du Finistère vient de franchir une étape supplémentaire. En effet, elle exige des organisateurs d’une free party légale de payer pour l’intervention de la gendarmerie sur leur manifestation et présente ainsi une note de 12 000€, pour un rassemblement qui devrait accueillir environ 2000 personnes.
Nous comprenons, acceptons et nous sentons totalement concernés par les opérations de sécurité routière en relayant les campagnes de prévention, notamment en distribuant des éthylotests, flyers… avec le soutien des associations de Réduction des Risques.
Cependant nous ne pouvons accepter que ces dispositifs de contrôle soient à la charge de l’organisateur, surtout sur un rassemblement festif d’aussi faible importance. Comme l’ensemble des citoyens nous contribuons déjà par l’impôt et les taxes au financement des forces de l’ordre de ce pays.
Nous refusons de payer une facture supplémentaire, surtout pour des évènements culturels ouverts à tous et gratuits. Lors de cette même réunion, la préfecture demandait aux organisateurs de mettre en place d’importants dispositifs anti-terroristes, tout en signalant que le Ministère de l’Intérieur ne donnerait aucune aide pour cela.
Ces deux exigences sont considérées comme obligatoires pour que la fête se tienne, sinon elle serait annulée, comme de nombreux festivals techno en France ces dernières semaines, notamment à cause de l’état d’urgence. Il appartient au gouvernement de sécuriser la vie culturelle de ses citoyens contre le terrorisme et pas à ceux qui la font vivre, a plus forte raison quand il s’agit de bénévoles! Ce n’est pas aux artistes de payer les conséquences de l’état d’urgence.
Nous refusons une société ou l’intimidation force ceux qui ont moins de moyens à rester chez eux alors que les plus riches peuvent festoyer à l’abri. Cela ne concerne pas que les fêtes techno, mais l’ensemble du secteur culturel qui se trouve ainsi à la merci de facturations arbitraires et sans mode de recours aucun. Les préfectures sont à la fois juge et partie, « prestataires » et décideurs en termes d’autorisation.
Nous appelons tous les organisateurs de spectacle en France, quels que soient leur statut, à réagir pour stopper cette dérive !
En juin dernier, nous adressions un courrier au Premier Ministre pour demander un rendez-vous pour faire le point sur le dossier Free Party, dans un esprit de dialogue et de concertation. Depuis nous n’avons reçu aucune réponse.
Par solidarité avec nos collègues bretons et dans l’attente de plus amples explications sur cette nouvelle doctrine, nous suspendons au niveau national tout projet de manifestation légale et toute démarche de concertation avec les préfectures.

Coordination Nationale des Collectifs de Sound Systems

La techno ou l’émergence d’une nouvelle culture – 1999

À mon ami Gaël Loret, Alias « Sweetback », One Love

Je publie ce travail d’analyse sociologique et culturelle 22 ans après l’avoir présenté à un jury d’universitaires grabataires et néanmoins fascinés par le mouvement techno qu’ils ne connaissaient pas. Ils m’avaient félicitée pour ce travail et m’avaient même demandé un flyer pour tester la rave. Incroyable mais vrai, j’avais persuadé mon jury à priori hyper coincé que la Techno, c’est merveilleux… Une petite victoire quand on observe que le mouvement est toujours mal compris et maltraité par le gouvernement français qui ne pense qu’au pognon en réalité.

J’avais l’âge symbolique de 23 ans quand j’ai écrit cela, à Brest, à l’endroit où j’exerçais un stage d’attachée de presse chez Diogène productions. J’avais déjà été initiée aux frees en banlieue parisienne où j’ai grandi. Gaël Sweatback, mon cher ami aujourd’hui mort subitement à Madagascar, m’avait alors invitée dans la forêt de Rambouillet. La fête m’était apparue après quelques minutes de marche nocturne : le son puissant, les lights, le grand feu de joie et l’atmosphère bon enfant m’avaient immédiatement ravis. Une joie infinie me montait dans l’âme. Un lieu libre, une zone d’autonomie temporaire, de la musique vibrante, dansante, avec des basses qui nous relient à la Terre et d’autres sons qui nous relient aux astres. Un truc sans vestiaire, sans drague, sans stress. 100% de réduc en plus. Un lieu où la tolérance est de mise, rempli de gens aux horizons variés, des avocats, des anarchistes, des étudiants, des hippies, des urbains, des punks. Une variété identitaire fascinante rassemblée autour d’un sound system, un vrai paradis.

Je choisis de publier cette étude car je pense qu’elle intéressera les nouvelles générations de « teufeurs ». Ils sentiront je l’espère l’esprit originel du mouvement techno et en particulier de la free party qui est bien plus qu’une simple fête à mon sens. Vous, chers petites soeurs et petits frères, j’espère que vous comprendrez les idéaux splendides de Liberté et de Fraternité / Sororité qui sont à l’origine du mouvement et que vous saurez les perpétuer avec vos coeurs scintillants de joie.

Ce qui devait être un simple rapport de stage de fin d’études (stage de chargée de communication / attachée de presse sur un festival de musiques actuelles en Bretagne) s’est transformé en une analyse du mouvement, ce que je trouvais plus passionnant que de raconter mes coups de fil et autres mails à la presse. Par la suite, j’ai aussi travaillé sur « Astropolis », l’une des plus belles raves officielle de France puis j’ai créé un sound system avec le père de mon fils, Merlin. Ce sound s’appelait « Les Enchanteurs » et nous avons fait danser des centaines de gens en Bretagne dans les années 2000.

Je m’occupais du Chill out, je mixais down tempo et je décorais des espaces de détente pour se reposer un peu de la fête. Puis, nous n’avons jamais cessé de danser, Rave on !

Je vous souhaite une lecture agréable malgré le fait que j’ai scanné l’original qui n’existe plus qu’en version papier ! Cela vous donnera un goût d’authenticité !

Rave ON !

Anna Scheele ©Technosphere

Lire cet e-book, sur donation, c’est par ici (Paypal ou CB de 0 à 1000 euros si vous voulez !) https://technoshop.geekoz.fr/product/la-techno-ou-l-emergence-d-une-nouvelle-culture-1999

Lieuron, une rave magique

Face à la dictature sanitaire qui fait rage depuis presque une année, il faut rendre hommage et saluer l’organisation de la splendide teuf de Lieuron, en Bretagne. Une fête immense, vibrante, grandiose, débordante d’une énergie qui régénère. Bravo aussi aux raveurs, arrivés tard ou en plein froid, bravant le couvre-feu, les condés, le carnet d’amendes, les accès bloqués en se frayant des passages dans les alentours. Une fourmilière déterminée et joyeuse. Un affront à la France sanguinaire. Un pied de nez à la France meurtrière. La joie face à la répression devenue désormais constante. Une fête sur les ruines fumantes des droits de l’Homme. Une fête sublime pour célébrer le son, la vie, l’amitié. Un événement flamboyant qui rappelle que rien n’éteint la vie, jamais.

Les frees n’ont jamais plu à l’état. Babylone qui ne touche pas un sou sur nos évènements ne comprend pas nos valeurs libertaires et fraternelles. Nos visions du monde sont opposées Toujours, nous avons été méprisés par la presse mainstream, réduits à un amas de drogués stupides (je suis bac +7). Alors que nous sommes juste des gens « normaux qui aimons une musique extraordinaire » dans des lieux originaux, ouverts à tout amoureux du son. Nous sommes en avance sur notre époque malade. Nous sommes solidaires, autonomes, créatifs, passionnés. Nous avons un intellect étincelant et un coeur en or. Dans ce contexte de fascistes du capital grotesque et du sanitaire parano, une rave est comme un diamant éblouissant dans une déchetterie, comme un soleil flamboyant dans les ténèbres. Alors bravo les amis, tous les participants, les orgas, d’avoir rayonné comme des milliers d’étoiles phosphorescentes.

Ce n’est pas parce que ce monde s’écroule que tout est mort. Au contraire, un autre monde perce depuis quelques temps, il est en train de naître au forceps dans nos sociétés puantes. Nous le créons nous-mêmes ce monde tout neuf, avec nos coeurs bienveillants. La peur ne fait pas partie de notre monde. Ni les lois absurdes décidées par les gouverne.ments. Nous choisissons de vivre. Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui doivent se cloîtrer. Bref, cette « Maskarade » tombe à pic et envoie un pied de nez à l’état en faisant hommage à la joie. Alors bien sûr, il faut déplorer les voitures brûlées et les quelques gendarmes blessés mais qui a fait cela ? Nous, raveurs, ne sommes pas violents. C’est la free party qui se fait taper dessus depuis le début du mouvement en Angleterre puis dans toute l’Europe : saisies, coups, procès, amendes… la liste des sounds-systems touchés est diaboliquement longue.

Nous sommes les graines d’étoiles rassemblées par les mêmes fréquences, celles du son techno, des rythmes puissants qui nous enracinent au sol et nous relient aux astres. Personne ne pourra jamais nous empêcher de danser ensemble au rythme de la terre et du vent.

Gros big UP et RDV demain à Rennes en soutien au jeune jeté arbitrairement en prison sur simple suspicion d’organisation. Encore un abus de pouvoir que nous devrons dénoncer haut et fort. Soutien total à lui et à ses proches, je pense qu’une cagnotte va se créer pour lui payer un avocat au top.

On n’arrête pas un peuple qui danse. Rave on !

Anna Scheele ©Technosphere

De la techno guérisseuse : un album basé sur les fréquences sacrées

J’ai l’immense joie de vous présenter mon premier album techno qui inclut les 9 fréquences sacrées de guérison ancestrales. Pour comprendre d’où viennent ces fréquences spécifiques je vous envoie vers l’article écrit lors de la sortie du premier morceau de cet album.

Chaque morceau contient l’une de ces 9 fréquences et porte donc un numéro qui correspond à ladite fréquence.

Je passe en revue ces différentes fréquences en vous indiquant leurs pouvoirs ainsi qu’un lien vers le morceau correspondant. C’est mieux d’écouter au casque.

  • Fréquence 417 hertz : C’est la fréquence du changement. Elle a la puissance de se connecter à nos expériences négatives et de les changer. Elle permet de se connecter à une énergie inépuisable et de changer les schémas émotionnels qui nous sont nocifs.
  • Fréquence 174 hertz : elle efface les douleurs physiques et améliore notre vitalité. Elle permet un puissant sentiment de sécurité mentale et physique.
    Elle est souvent appelée « Fréquence d’Invulnérabilité » car sa vibration agit comme un bouclier. Ainsi, son écoute régulière vous protégera des vibrations et ondes négatives.
  • Fréquence 285 hertz : elle diminue le vieillissement cellulaire et musculaire, renouvelle les cellules souches, développe et tonifie les défenses immunitaires, répare la peau, les os et les articulations. Elle est aussi appelée « Vibration de Jouvence ». L’écouter régulièrement permettra à votre corps de mieux se renouveler.
  • Fréquence 396 hertz : « Saviez-vous qu’il a été prouvé que le fait d’écouter une seule et simple note de musique vibrant à 396 Hz pouvait libérer notre Être Intérieur, guérir nos blessures du passé ou effacer nos peurs ? Le ton Ut est un puissant stimulant de l’âme. Cette fréquence apporte la Libération et l’Harmonie dans notre vie. Il y a beaucoup de puissance curative avec cette fréquence, ainsi la structure de la molécule d’eau, la plus présente dans le corps humain, entre en résonance avec elle. Dans le Solfège Sacré, la Fréquence 396 est la fréquence initiale, originelle, celle par qui tout à commencé. Depuis plusieurs années, de nombreux spécialistes des troubles psychiques utilisent la fréquence 396 Hz pour aider leurs patients à faire table rase du passé et à se reconstruire. La fréquence de 396 Hz influence positivement nos centres énergétiques, produisant des effets physiques et psychiques de guérison. » (cf. le site zen-waves.com)
  • Fréquence 528 hertz : On l’appelle aussi la fréquence miraculeuse ! Rien que cela ! Elle a été utilisée par nombre de guérisseurs dans le passé. Elle est la fréquence de l’Amour qui rend tout possible. Nous, guérisseurs, soignons avec cette haute énergie de l’Amour, c’est d’ailleurs la couleur verte qui sort de nos mains pour ceux qui savent voir les auras (le chakra du coeur est vert). Cette fréquence a la capacité de restaurer notre ADN !
  • Fréquence 639 hertz : Elle permet d’équilibrer les relations. Cette fréquence rend les liens relationnels plus harmonieux. Elle peut résoudre les difficultés relationnelles à différents niveaux : familial, amical, professionnel… Cette fréquence peut aussi stimuler la communication des cellules avec leur environnement. Elle rend une personne plus communicative, compréhensive, tolérante et pleine d’amour ❤
  • Fréquence 741 hertz : Cette vibration éveille et active l’intuition, favorise l’expression de soi et nous aide à résoudre différents problèmes. De plus, elle élimine les toxines dans nos cellules ! Mc Jamalski (NYC) a fait tout un speech pour les réfugiés dans ce morceau, un grand merci à lui ❤
  • Fréquence 852 hertz : Cette fréquence éveille l’intuition comme le 741 hertz mais surtout elle ouvre au sentiment d’Amour inconditionnel ! Elle nous aide à voir au-delà des illusions…
  • Fréquence 963 hertz : Elle est la plus élevée de toutes ! Elle nous permet de nous connecter à l’énergie universelle (unis-vers-elle). Cette vibration est reliée à la Lumière. Elle permet d’exprimer notre authenticité dans un sentiment d’unité. Elle nous relie au Divin. Elle stimule la glande pinéale, siège du fameux 3ème oeil !

Un grand merci à Jamsh alias Fab Tayor pour son soutien et ses masterings 🙂

Anna Scheele ©Technosphere

Comment élever ses vibrations ?

Augmenter vibratoirement est à la portée de tous, peu importe le point de départ.

Le taux vibratoire est variable en fonction de nos émotions, nos fréquentations, notre forme générale, notre environnement. Il est normal que le taux varie. Mais quand le négatif dure, il convient de s’en inquiéter et d’identifier la ou les causes de notre baisse vibratoire. Voici quelques signes de basses vibrations : des sentiments négatifs type colère, peur, jalousie, doute, honte, culpabilité, tristesse, désespoir, etc., la fatigue, les incidents ou accidents répétitifs, les problèmes de toutes sortes y compris des problèmes de santé physiques et/ou mentaux, blocages, raz le bol général, burn out, dépressions, etc.

Comment élever notre taux vibratoire ?

Au début, il faut tout simplement prendre la décision de vouloir changer : on réfléchit sur les changements possibles, sur les émotions ou pensées négatives que l’on pourrait convertir en positif et sur les causes de ce taux vibratoire bas. Une fois la ou les causes cernées, vous pourrez agir en conséquence : par exemple tourner le dos aux personnes toxiques, changer de travail, limiter les ondes nocives, les écrans de façon prolongée, maîtriser vos émotions et votre pensée !

De plus, il sera primordial de songer à :

  • Purifier son corps (détox, purge, jeûne) et son lieu de vie et de travail (sauge, sels, encens, sons cristallins…)
  • Se nourrir sainement (éviter les aliments morts, industriels, non naturels, trop cuits au bénéfice d’une alimentation vivante, essentiellement crue, à base de fruits, légumes, légumineuses, oléagineux, graines germées, bonnes huiles…) et boire beaucoup d’eau ou d’infusions de plantes entre les repas.
  • Pratiquer la pensée positive, respirer positif, visualiser positif, rêver positif…
  • Pratiquer la cohérence cardiaque et la méditation de pleine conscience, s’ancrer dans le présent afin de faire taire notre mental qui « mouline » sans arrêt et qui nous pourrit la vie. Voir mon article sur les immenses bienfaits de la respiration façon « cohérence cardiaque »
  • S’aimer soi-même et les autres, apprendre à se chouchouter, à honorer notre corps, notre véhicule terrestre.
  • Se sentir relié à la Terre, à la Nature ainsi qu’au Ciel : marcher parfois pieds-nus, admirer le ciel, le soleil…
  • Marcher, courir, s’étirer, faire du yoga ou toute autre activité physique.
  • S’inspirer de choses édifiantes, spirituelles, splendides, novatrices….
  • Visiter de hauts lieux vibratoires.
  • Pratiquer la gratitude : se rendre compte de tout ce qui est déjà positif dans notre vie !
  • Écouter des fréquences de guérison (guérir + son !) de type fréquences sacrées : 174 hz, 285 hz, 396 hz, 417 hz, 528 hz, 639 hz, 741 hz, 852 hz, 963 hz. Ecouter le OM, son primordial, écouter des ondes ALPHA qui correspondent à la fréquence de la Terre (la résonance de Schumann, initialement autour de 7.83 hertz augmente considérablement depuis quelques années mais reste dans les ondes alpha).
  • Faire ce que l’on aime : reprendre une passion négligée, en découvrir une nouvelle, danser, rire, chanter, s’amuser…
  • Renouer avec le sentiment de joie, avec votre enfant intérieur qui savait s’amuser d’un rien…
  • Penser à l’eau : nager, pratiquer sauna et hammam, hydrothérapie du colon…
  • S’entourer de couleurs inspirantes, revoir sa décoration, s’entourer de cristaux et autres pierres semi-précieuses à précieuses (lithothérapie).
  • Éviter l’automédication et la surmédication, favoriser les traitements doux et naturels qui n’empoisonnent pas votre corps si cela est possible c’est toujours préférable.
  • Éventuellement, si cela vous semble trop difficile, vous faire aider par un thérapeute type énergéticien ou naturopathe, souvent une séance suffit à lever des blocages et engendrer une grosse motivation (mon job 😉 ).

Peu à peu, ces actes purement conscients deviendront naturels. Et c’est ainsi que le taux vibratoire augmentera.

/!\ Attention, monter trop vite en fréquence peut créer une dissociation corps/esprit et vous mener dans un HP. Donc on reste bien ancré à la terre dans des activités concrètes tout en s’élevant car l’un ne va pas sans l’autre : un arbre grandit vers le ciel parallèlement à ses racines qui s’enfoncent dans le sol…Donc on prend son temps et on reste ancré afin d’évoluer de façon harmonieuse.

spirale des émotions
Ma consoeur Sandrine Muller Bohard utilise aussi cette échelle mais je ne retrouve pas l’auteur de cette spirale. Si vous le (la) connaissez, merci de l’indiquer en commentaire 🙂

Vibrer haut vous apportera tout ce dont vous désirez, y compris l’abondance sous toutes ses formes, la santé, l’Amour, vous sentirez la gratitude, la joie, vous trouverez votre raison de vivre, vous attirerez à vous tout ce dont vous rêvez en vertu de la loi d’Attraction. En effet, l’Univers nous renvoie nos propres vibrations dans une résonance parfaite ! À vous de choisir votre camp 😉

Amicalement, Anna Scheele ©Technosphere 2020

 

 

photo d une personne tenant une tasse

Vous m’offrez un thé ?

J’ai choisi d’écrire de façon libre et d’être dans le vrai, je renonce donc aux publicités et aux partenaires pour votre grand confort. Votre don permet à ce site d’exister alors un grand MERCI pour votre belle contribution. Vous pouvez m’offrir 1, 2, 3, 100 thés si vous voulez, santé ! ❤

2,00 €

Quand la musique soigne #1 : Gaïa 963

Vous connaissez ma passion pour la musique et en vérité, je pense que je dansais déjà dans le ventre de ma mère tellement j’aime les rythmes et les sons. Petite, je jouais de l’alto puis du violon et cela a duré jusqu’à ce que je découvre les musiques électroniques et leurs possibilités infinies.

Aujourd’hui je suis thérapeute : naturopathe et magnétiseuse et naturellement, j’inclus le son à ma pratique. Nous savons depuis longtemps que le son et les fréquences impactent directement le corps physique (Travaux de Marie-Louise Aucher, fondatrice de la psychophonie – En savoir plus sur ses travaux). Aussi, je viens d’acquérir des diapasons thérapeutiques qui viennent d’Inde, mon pays préféré à ce jour. Ces diapasons sont conçus pour vibrer sur les fréquences sacrées. Je viens aussi d’acheter une harpe de cristal avec un « la » en 432 hertz. Et ce n’est que le début…

Comme j’adore le rythme et que je compose des morceaux, j’ai eu l’idée toute simple d’ajouter des fréquences sacrées de guérison à mes morceaux de musique électronique. 9 fréquences sacrées donc 9 morceaux dont voici le premier, Gaïa 963 :

On entend la fréquence 963 hertz dès le début, en même temps que la voix et elle est présente presque tout le long du morceau.

963 hertz : la plus élevée des fréquences sacrées !

Cette fréquence a la propriété de stimuler notre glande pinéale, située dans notre crâne (en forme de pomme de pin, d’où son nom). Cette glande est celle qui nous permet entre autres choses, de nous relier à l’univers et de développer notre intuition. La fréquence 963 est la fréquence de l’unité, de la pleine conscience et de l’élévation spirituelle. Elle correspond au chakra couronne situé sur le haut de notre tête. Cette fréquence nous fait ressentir et accéder à l’Amour Universel. Oui rien que cela !

glande_pineal

Remarquez aussi les 3 chiffres qui la composent : 9, 6 et 3 qui sont des chiffres clés pour qui tente de comprendre l’Univers.

La force qui se dégage du 963 hertz fait entrer la lumière, l’Amour et vous procure un bien-être d’abord mental puis physique. Ainsi cette fréquence vous soulagera du stress, d’une dépression ou de soucis d’insomnie (la glande pinéale produit la mélatonine, l’hormone du sommeil). La fréquence 963 hertz vous aidera aussi à vous retrouver vous-même si vous vous sentez perdu, elle recentre, équilibre et donne la maîtrise de soi.

D’où viennent ces 9 fréquences sacrées ?

Les fréquences sacrées, également nommées solfège sacré, solfège ancien, solfège secret ou encore solfeggio, sont une gamme particulière composée de neuf fréquences : 174, 285, 396, 417, 528, 639, 741, 852 et 963 Hz.

Ces fréquences ont été redécouvertes par le Dr Joseph Puleo comme décrit dans le livre des Codes de guérison pour l’apocalypse biologique par les docteurs Leonard Horowitz et Puleo.dr horowitz et dr PuleoLe Dr Puleo explique qu’il a été intuitivement guidé afin de trouver les 6 fréquences d’origine dans Le Livre des Nombres de La Bible, chapitre 7, versets 12 à 83. Il les a déchiffrés en utilisant l’ancienne méthode de Pythagore de réduction des numéros de versets vers des chiffres entiers. Ces codes ont révélé une série de six fréquences sonores qui correspondent aux six notes disparues de la gamme des anciens solfèges utilisées pour les chants Grégoriens.

« Le nombre est l’essence de toute chose. » Pythagore

« La musique est un exercice d’arithmétique secrète, et celui qui s’y livre ignore qu’il manie des nombres. » Leibniz

Anna Marguerite Scheele ©Technosphere 2020
 
Sources et pistes :

Just Green it ! Techno music, free download

Un morceau à 124 bpm qui commence et finit avec un sample d’orage afin d’exprimer une nature en colère. Le titre suggère de tout penser en vert au sens large : les habitats, les ronds points, les rues, notre alimentation, tout.

La priorité de l’humain est de se reconnecter à sa vraie nature et de se rappeler qu’il est lui aussi un être naturel. Un clip va bientôt sortir, basé sur la création d’une ville verte dans « Sim City » par Merlin, mon fils, qui est un gamer.

A l’heure du réchauffement climatique et de cette 6ème extinction de masse, c’est aussi l’humain qui est amené à disparaître. Mêler le végétal à notre quotidien sera bientôt une évidence je l’espère.

« Just Green It ! »

Et voici le clip de Merlin, un grand bravo à lui pour la création de cette ville verte du futur ❤

Amicalement, Anna Scheele ©Technosphere

La Musique Céleste !

« Le son a une importance considérable parce que, d’une certaine manière, il fait partie de la Création. La musique élève ; elle élève la fréquence vibratoire de l’âme. De même, elle élève la vôtre lorsque vous émettez un son harmonieux ; ce son a un impact sur vous-même et sur votre environnement.

Nous vous demandons de chanter souvent, parce que le fait de chanter vous mène vers la joie (manifestée ou non), et également vers la joie intérieure.

Dans la société actuelle où tout est un peu sombre, où il y a beaucoup de morosité, de violence, de tristesse et de souffrance, (parce qu’il doit en être ainsi) il vous faut chercher à faire le contrepoids en essayant d’être gai, de chanter, d’être en harmonie avec vous-même, de pouvoir partager ce son avec ceux qui vous entourent.

Vous avez dû entendre parler de la Musique Céleste, de la Musique des sphères.

Nous allons tout d’abord vous parler du Grand Orchestre de l’Univers. Il est formé par l’Amour de tous les systèmes solaires, de toutes les galaxies. C’est une vibration, un son inaudible qui émane de toutes les sphères, de tous les systèmes Solaires, du Soleil, des planètes qui tournent autour de lui et qui s’unissent pour créer le concert le plus beau qui existe.

Ce concert est tellement harmonieux qu’il permet à la vie de grandir, où qu’elle soit, visible ou invisible, qu’elle fasse partie des soleils, des planètes, de la partie de l’Univers que vous croyez non habitée mais qui l’est, c’est-à-dire de votre atmosphère, de la stratosphère ou de l’espace intersidéral ; tout est habité ! Vous ne voyez pas la vie dans sa multitude infinie, mais tout est habité !

Cette vie, visible ou invisible, a besoin de cet Amour qui est manifesté par un son inaudible. Le son parfait et harmonieux que fait l’Univers est un son inaudible pour les humains, parce qu’il ne peut s’entendre qu’au travers de l’âme ; les sons que vous connaissez ne peuvent s’entendre qu’au travers de vos capacités de perception d’êtres de troisième dimension.

Le son de cet orchestre extraordinaire (qui a été créé par Dieu Père/Mère pour parfaire sa Création également au travers de cette musique inaudible et absolument extraordinaire), a aussi pour but la transformation de la vie !

Vous pourrez de plus en plus percevoir, concevoir et ressentir la transformation sur la planète Terre ; cette transformation de la vie est partout ! L’Univers entier est en train de se transformer. Sa fréquence vibratoire augmente ; s’adapte un nouveau schéma créé par Dieu Père/Mère qui est le Grand Architecte de l’Univers. Il y a des petits schémas et un schéma général qui vont faire que la vie, où qu’elle soit, va se transformer et transmuter.

Vibes - Real London Graffiti

Tout est en train de muter ! Vous êtes des mutants sur le monde où vous vivez ; dans votre système Solaire il y a d’autres vies, d’autres « habitants » qui eux aussi sont en train de muter, de transmuter ; il y a donc une très grande élévation de la fréquence vibratoire de l’Univers.

Même nous, nous ne connaissons pas la raison de ce changement considérable qui, en ce moment, se passe dans l’Univers entier, dans les systèmes Solaires, et même sur les planètes des systèmes solaires dont les fréquences vibratoires sont les plus basses et qui subissent aussi cette transformation.

Votre Univers doit devenir un Univers de Lumière ! C’est le but !

Dans cet Univers, tout ce qui n’est pas encore Lumière va s’éclairer, va se transformer, et pour cela il y a ce son, cette Vibration émanant des pensées de Dieu Père/Mère, des pensées des dieux créateurs, des pensées de tout ce qui vit et qui a la capacité de penser, sur votre monde, dans votre système solaire, dans votre galaxie et dans l’Univers.

La pensée a une grande puissance. Vous pensez en permanence, mais vous ne savez pas ce que vous pensez ! Vous pensez, tout simplement ! Il émane de vous des créations mentales générées par la pensée.

Donc, en ce moment tout particulier de la grande mutation de l’humanité et de l’Univers, il serait souhaitable que chacun de vous essaye de s’entendre penser, de comprendre un petit peu le système de la pensée. Vous donnez naissance à une vibration, et s’il y a association de plusieurs pensées similaires, il se forme un égrégore. Il vous sera donc demandé, de plus en plus, afin d’acquérir toutes les capacités de l’esprit, les capacités psychiques s’entend, de contrôler vos pensées et vos paroles.

Au niveau de vos paroles, il y a l’émanation du son : la pensée créée, mais le son peut confirmer la pensée, lui donner plus de poids, parce que le son qui émane de vous est un son primaire qui a cependant une grande importance. Lorsque nous parlons de « son primaire », ce n’est pas pour inférioriser l’homme ! Même un être humain qui a une magnifique voix qui exprime la beauté de son âme ne produit qu’un son de troisième dimension, par rapport à la vibration du son de l’Univers.… Donc à partir du moment où c’est un son de troisième dimension, il fait partie des sons primaires.

Dans le son, dans tout ce qui émane de vous, il y aura aussi de grandes améliorations, parce qu’il y aura des prises de conscience, il y aura aussi d’autres choses qui se mettront en place en vous. Vous êtes en mutation, vous ne vous en rendez pas compte mais vous êtes des êtres mutants.

Chacun de vous a déjà commencé sa mutation ; si ce n’était pas le cas, au lieu de nous lire ou de nous écouter, vous seriez dans des distractions qui n’ont pas forcément à voir avec votre ouverture de conscience, avec le chemin spirituel que vous avez emprunté et que vous continuez, pas à pas, pour aller vers la transformation totale de ce que vous êtes, pour devenir ce que vous allez être.

Vous êtes en train de muter vers quelque chose de tellement plus beau, de tellement plus profond ! »

Canalisé par Monique Mathieu

C’est la 1ère fois que je reproduis l’article de quelqu’un car il vient « d’ailleurs », de très très très loin 😉 AS @Technosphere

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  https://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

INSPIRE TECHNOSPHERE SHOP(1)https://technoshop.geekoz.fr

Ces rythmes qui soignent

Focus sur le livre d’Alain Désir Cercles de tambours, le rythme au coeur du soin, éditions VEGA, 2015.

Musicien, Alain Désir anime des cercles de tambours depuis 2002 auprès de publics variés et d’institutions (écoles, maisons de retraite, hôpitaux, etc.).

Quelle est l’utilité du tambour ?

Le tambour est l’un des instruments favoris de ceux que l’on appelle les chamans, ces gens qui parviennent à rentrer en contact avec des esprits (ancêtres, animaux, entités, guides…).

L’auteur explique comment et pourquoi les cercles de tambours permettent à chacun de régler des difficultés, émotionnelles notamment.

Le fait d’être positionné en cercle est très important car cela revient à annuler toute hiérarchie verticale : chacun peut donc se sentir important et libre de co-créer, d’improviser. De plus, le cercle est une forme maternelle protectrice qui permet de vivre un état de transe  dans des conditions chaleureuses.

Les rythmes répétés entre 60 et 80 bpm (que vous jouiez ou soyez juste auditeur) changent votre état de conscience. Peu à peu, les différentes superpositions rythmiques et les sons vous envahissent, votre mental se met au repos et vous accédez à d’autres dimensions selon votre état, votre sensibilité ou votre entraînement.

L’auteur explique : « Les Indiens Lakotas parlent de devenir comme ‘des petits os creux‘. C’est une expression que j’adore pour sa simplicité, sa symbolique et sa valeur. Elle signifie quelque chose comme se vider de sa substance pour laisser place à l’essence, l’Esprit. Chez les Lakoas, tout est vivant, sacré ; chaque chose est insufflée, une émanation de Wakan Tanka, dont une traduction approximative pourrait être le « Grand Esprit » (qui est à l’origine du monde). Il est présent partout et en toutes choses. Alors, devenir « des petits os creux », c’est peut-être simplement laisser le passage à l’Esprit, fondement de la nature. » (Alain Désir, Cercles de Tambours, p. 77). Rudolf Laban, l’un des fondateurs de la Danse Moderne, parle de l’expérience de la dissolution du moi. Il évoque alors le « savoir mourir pour renaître autrement ». [« Laban et l’expérience de danse », Revue d’Esthétique, n° spécial Et la danse, sous la direction de Dominique Noguez, Jean Michel Place, 1992, (pp.67-73). Traduction en portugais dans Liçoes de Dança n°1, Universidade Editora, Rio de Janeiro, Brésil, 1998].

Renter en transe n’est pas difficile et ne doit pas devenir un but en soi. La transe est « un moyen d’accéder à de formidables ressources psychiques, énergétiques, organiques. […] C’est dans cette formidable et simple conscience que la vérité peut se déployer, prendre sa place et faire de nous des êtres libres et responsables. »(op. cit. p. 126).

Quels bénéfices sur la santé ?

Le cercle de tambours permet d’abord de vivre la joie d’un partage fraternel. Il peut aussi vous apporter des bénéfices thérapeutiques, par exemple au niveau émotionnel, il pourra peut-être soulager une peine, un deuil.

De plus, les rythmes et la transe induite peuvent vous relier à qui vous êtes vraiment : « Les cercles de tambours permettent une perception plus directe de qui nous sommes, en tant qu’individus, à travers nos sens et notre conscience ». (op. cit. p. 208). Cette connexion vers votre identité profonde vous amène sur le chemin de l’authenticité et sera utile à la prise de bonnes décisions. Vous accédez à une conscience plus fine.

La transe permet surtout de renouer le lien corps-esprit et d’ailleurs, beaucoup de peuples ont développé leurs propres styles : l’art de la capoeira, la batucada brésilienne, les danses sacrés des Soufis, la tarentelle italienne, le kan a diskan breton, les teufs techno, etc.

Si vous avez essayé de vivre l’expérience d’un cercle de tambours, racontez-nous cela en commentaire ci-dessous ou envoyez-moi une vidéo svp à annascheele@gmx.fr

Anna Scheele – Août 2018

“Seul le rythme provoque le court-circuit poétique et transforme le cuivre en or, la parole en verbe.” Léopold Sédar Senghor

tambour
Crédit pixabay