N’achetez plus de tabac, des dizaines de plantes se fument…

Des dizaines de plantes se fument depuis l’antiquité dans le monde sauf que nous l’avons oublié à cause de l’industrie féroce du tabac. Personnellement, j’ai commencé à ne plus supporter leurs paquets immondes recouverts de tumeurs cancéreuses. J’ai essayé de fumer de la sauge officinale mais c’est un peu fort je trouve. Cependant, j’ai remarqué que cela m’avait sevrée du tabac. Puis, récemment, en étudiant l’ortie, j’ai appris que nos ancêtres la fumaient ainsi que sur d’autres continents comme en Amérique, des tribus indiennes en faisaient des calumets. Donc je viens d’essayer et…c’est merveilleusement doux et agréable. Comment vous décrire la joie que l’on ressent quand on sait qu’on se débarrasse une fois pour toutes du tabac industriel ? On se sent libre, autonome, léger, heureux.

Évidemment, je me suis beaucoup documentée suite à cette découverte fracassante et je vous livre ici une liste exhaustive de toutes les plantes qui se fument…Vous allez être aux anges en découvrant toutes les possibilités qui s’offrent désormais à vous. Bien sûr, cela reste dangereux de fumer à cause de la combustion. L’OMS estime que le tabac a tué 100 millions de gens au XXème siècle…Cependant, quand on est raisonnable sur sa consommation et que l’on se limite à une ou deux « tiges » par jour, avec des périodes sans rien fumer, les risques sont nettement moindres. Pour moi, fumer n’est pas une habitude, c’est un acte presque spirituel qui favorise la réflexion, la méditation et le partage, un peu comme les indiens d’Amérique avec la fameuse cérémonie du calumet de la paix.

Plantes SANS NICOTINE (et oui !) qui se fument et qui peuvent même vous faire arrêter de fumer ! Ces plantes ont déjà été conseillées par la médecine ou la phytothérapie.

  • FEUILLES : Armoise, aspérule odorante, bananier, bouillon blanc, cassis, chanvre d’eau (lycope d’Europe), coleus (attention drogue ancienne, hallucinogène), damiana, fraisier, framboisier, gaillet gratteron (vous savez la plante qui s’accroche aux vêtements), herbe aux chats (légèrement calmante), houblon, ipomée, lobelia inflata (ou tabac indien, agit chimiquement comme la nicotine mais sans induire d’addiction. C’est l’une des principales plantes prescrites en phytothérapie  pour se sevrer du tabac), mûrier, noisetier, pissenlit, sauge officinale (la sauge était traditionnellement utilisée pour soigner l’asthme sous forme de préparations de feuilles séchées à fumer), sureau noir, trèfle, tussilage (ou « tabac brun des Savoyards) recommandé en 1935 par Botan, auteur d’un dictionnaire des plantes médicinales : il suggère « un mélange à part égale de feuilles sèches de tussilage, de marronnier et d’aspérule odorante : les faire macérer dans de l’eau fortement sucrée au miel. Les refaire sécher, les comprimer et les découper finement comme du tabac. Fumées, les feuilles de tussilage sont conseillées par P. P. Botan contre l’asthme notamment) et maïs (la barbe).

Plantes qui se fument (toujours sans nicotine) selon différents témoignages et traditions :

  • FEUILLES : Achillée millefeuille, aigre moine, ajonc, arnica, aspérule odorante, aubépine, avocat (on parle bien des feuilles), avoine, aulnée, bardane, basilic, bétoine, betterave, bouleau, bourrache, brunelle, busserole (raisin d’ours), cacao (à la mode début XXème), camomille, carotte, cassis (attention légèrement psychotrope), céleri, cerisier, châtaignier, chêne, chicorée, ciste cotonneux, consoude, coquelicot, cyclamen, cytise, endive, épinard, eucalyptus, fenouil, figuier, flouve odorante, fougère, frêne, goémon (là j’hallucine et je jubile car nos plages bretonnes en sont parfois bondées), guimauve, groseillier, haricot, hêtre, houblon (attention effet relaxant !), hysope, laitue vireuse (ou sauvage : attention plante psychotrope, comme le cannabis ou l’opium, sacrée chez les Hébreux et les Romains), laitue scarole (doucette), lavande, lierre terrestre, marronnier d’Inde, mauve, mélilot officinal (adjuvant pour plusieurs tabacs d’Orient), mélisse, menthe, menthe poivrée, merisier, noyer, origan (marjolaine), orme, ortie (ma préférée), papaye, pavot, pêcher, peuplier, pin sylvestre, plantain, poirier, pommier, populage, prunelier, rhubarbe (faire tremper les feuilles au moins 3  jours avant de les mettre à sécher, usage ancestral au Tibet), ronce, ronce arbrisseau, rosier, sarriette, serpolet, scutellaire, soja, souci d’eau, sumac glabre, thé, thym, tilleul, topinambour, tournesol, verveine, vigne, vigne vierge, violette.
  • FLEURS : aubépine, calendula, (lycope d’Europe), chanvre (avec pas plus de 0.2% de THC pour rester dans la légalité française : ce chanvre est juste riche en cannabidiol qu’on appelle aussi CBD ou cannabionoide thérapeutique qui combat en prime stress, douleurs, dépression), la fleur du châtaignier (fumé par mon papa quand il était jeune, dans le Cap Sizun, Finistère sud), lavande, magnolia, mauve, mélilot officinal, millepertuis, muguet, rose rouge, sureau.
  • ÉCORCES : bouleau (encore utilisé en Mongolie et dans le Caucase), charme, cornouiller sanguin , saule (se fumait couramment chez les Cheyennes et les Sioux), rhododendron (au Népal, usage très ancien aussi), viorne.
  • AUTRES : clématite (la tige), iris (le rhizome), marrons d’Inde (la coque).

Plantes qui se fument contenant de la NICOTINE :

  • FEUILLES: tabac, tomate…Surtout pas la pomme de terre comme je l’ai lu ailleurs, elle flingue le cerveau !

Ensuite, selon vos goûts, vous pourrez créer votre propre mélange, par exemple un peu de menthe avec de l’ortie et quelques fleurs de calendula ? Ou du trèfle avec du framboisier et un peu de goémon ? Il suffit d’être créatif et de se connaître. N’hésitez-pas à me faire part de vos expériences.

Bientôt le Guide du FUMEUR LIBRE, bien plus détaillé 😉

En espérant vous avoir ouvert l’esprit sur ce sujet, amicalement,

Tous droits réservés, Anna Scheele ©Technosphere 2019

Article L111-1 « L’auteur d’une oeuvre de l’esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d’ordre patrimonial ».

Je rappelle que toute atteinte aux droits d’auteur est sanctionnée en vertu de la loi de la propriété intellectuelle. Une fois quelqu’un m’a volé cet article, il s’en souvient encore…La sanction peut aller jusqu’à 300 000 euros d’amende sans parler du gros coup de karma qu’il s’est pris dans la figure.

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

Sources :

Une soirée paradisiaque

Nous sommes des milliers à avoir avalé les kilomètres en stop, en voiture ou en camion pour arriver au milieu de la France quelque part dans le Cher. C’est quelque chose que nous maîtrisons bien dans le milieu free qui a tout organisé à la perfection et tous les gens qui se sont sentis appelés sont venus. Les sounds systems techno et reggae se montent peu à peu. La fête qui se prépare est gigantesque. Partout les gens s’installent en tentes, camions, caravanes. Des stands se montent, des artistes commencent à mixer, à chanter, à danser avec du feu, à jouer d’instruments en cristal, à peindre des fresques. Enfin réunis entre individus libres, éclairés et inspirés, nous affichons tous un sourire radieux. Nous sentons la joie envahir chaque brin d’herbe. Le soleil nous caresse et répare nos âmes blessées par ce système corrompu et diabolique. Tout le vivant célèbre notre arrivée et Mama Gaïa vibre elle aussi de reconnaissance et d’amour pour nous. Personne ne porte plus de masque ici. Nous savons tous avec certitude que c’est l’état qui s’est emparé de la santé et qui nous a menti au sujet de cette histoire de virus et de fausse pandémie.

Le ciel est d’un bleu très pur, aucun chemtrails ne vient briser l’immensité splendide. Des voltiges somptueuses d’hirondelles amusent les poètes et les petits enfants venus avec leurs parents.

Une odeur délicieuse passe devant nos nez libérés, ça sent le Tchaï et la cuisine Thaï. Tout le monde rit en se parlant. Les gens semblent plus légers que d’habitude, enfin libérés du poids écrasant de la servitude.

Un grand feu de joie commence à crépiter alors que le soleil est encore là. « Il ne fait pourtant pas froid » me dit une jeune femme très belle. Je lui dis que c’est dans ce feu que nous allons symboliquement abandonner notre nation infernale. Mc Jamalski prend le micro pour inviter en chantant tous ceux qui le souhaitent à sortir leurs cartes d’identité et leurs passeports et à se rapprocher du feu. Un grand cercle se forme alors rapidement autour des flammes purificatrices. Le rythme et les basses profondes nous accompagnent toujours. Nous sommes des centaines maintenant réunis autour de ce feu désormais gigantesque.

Enfin, le moment tant attendu arrive : à l’heure prévue de 23h23, les premiers lancent leurs papiers d’identité dans les flammes avec le sourire le plus beau que je n’ai jamais vu sur des visages. Je jette moi aussi avec un vif empressement ma carte d’identité et mon passeport dans le feu glorieux et mon fils de 14 ans affiche un sourire d’ange en faisant de même. Nous savons tous que nous ne sommes pas ces identités imposées par l’administration. Nous savons que la France est une société commerciale et nous refusons désormais de travailler pour elle. De même, nous avons choisi de ne plus nous laisser diriger et maltraiter par elle ni de lui confier nos enfants.

Un jeune homme prend le micro et annonce : « Nous nous plaçons désormais sous le joug des lois de l’Univers, de la Nature et de la déclaration universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen ainsi que des Droits de l’Enfant ». Immédiatement, tout le monde hurle sa joie. Enfin les Droits de l’Homme n’existeront plus seulement sur du papier. L’enthousiasme est tellement palpable que certains pleurent d’émotion et se prennent dans les bras en se serrant fort ou en sautant. Les enfants aussi rient, ils ne comprennent pas mais ressentent l’extraordinaire atmosphère de libération.

Mon vieil ami soixante-huitard Raoul prend à son tour la parole et sa belle voix grave et sage fait taire tout le monde : « Bienvenue dans le monde nouveau de la Liberté, de la conscience et du coeur mes amis ! Désormais nous faisons partie des âmes libres et authentiques ! Nous sommes l’honneur de la race humaine libre ! Notre espoir se fonde maintenant sur la création d’une nouvelle nation à échelle internationale : Vive la One Nation ! Vive la Liberté dans le respect de la Terre ! »

Tout le monde applaudit et crie de joie en riant pendant que d’autres jettent encore leurs papiers dans le brasier énorme. En vérité, la file d’attente est immense. Je vois défiler tous les êtres admirables que nous sommes d’avoir su briser nos chaînes et dire NON. Je vois plein de jeunes gens, des mères, des pères, des punks, des zadistes, des hippies, des sages, des « sans-dents » (!), des gilets jaunes, des révoltés du système, des écolos, des anarchistes, des artistes, des idéalistes, ma famille des ravers, nos anciens, tout un mélange de gens magnifiques qui ont choisi de sortir de cette nation puante. Mon coeur déborde, je n’ai jamais été aussi heureuse de toute ma vie. Je sens quelqu’un qui me prend la main, c’est mon amoureux devant l’éternité divine qui m’enlace et me dit je t’aime Anna ma Vénus adorée, viens on va danser ».

Anna Scheele ©Technosphere 2020

Sur la One Nation : elle n’est pas une organisation mais un mouvement d’émancipation, sans leader, une nation pour une libération globale mais qui regroupe les initiatives locales, reliées et formant un réseau gigantesque mondial, un égrégore splendide, sans peur ni colère, capable de contrer le système. Le territoire de cette nation sera le plus vaste imaginable, le web ! Incarné par des « comptoirs physiques » de chaque adhérent, sur une maison, une école, c’est comme un label qui pourra aboutir à ce que nous en ferons. ❤

Je trouve cette idée géniale et je l’ai romancée un peu pour la faire vivre à ma manière ❤

Le site https://onenation.xyz/fr/

Imprimer le manifeste https://raw.githubusercontent.com/onenationxyz/onenation/master/medias/print/manifest_A4/fr/fr_manifeste_onenation.jpg

Sevrage drogues & alcool : la piste du Kudzu, une plante asiatique

 

Se défaire d’une substance addictive peut devenir un enfer quotidien avec des souffrances psychologiques, émotionnelles mais aussi physiques. J’ai plusieurs fois entendu parler du Kudzu et je décide d’y consacrer un article afin d’apporter une piste naturelle à ceux qui veulent retrouver leur liberté sans torture ! N’hésitez-pas à me contacter pour me parler de votre expérience éventuelle avec cette plante unique, n’ayant pas d’addiction (à part envers la Verité, l’Amour et la Justice) je n’ai pas essayé sur moi pour une fois !

Il semble que le Kudzu peut grandement vous aider à arrêter le tabac, l’héroïne, la cocaïne, l’alcool, les médicaments psychotropes et analgésiques mais aussi le sucre et le gluten qui sont très addictifs. L’addiction peut aussi être liée à un comportement : par exemple, l’addiction aux jeux, aux réseaux sociaux ou…au sexe !

En Chine, le nom « Kudzu » (aussi écrit « Kuzu » ou « Kouzou ») signifie « dissipateur d’ivresse ».

Cette plante grimpante, aussi appelée « vigne du Japon », (nom scientifique : pueraria montana) est utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour ses constituants qui sont notamment :

  • la puérarine : action anti-hypertensive et modulatrice du
    rythme cardiaque, rôle anti-inflammatoire, effet hépatoprotecteur, effet hypoglycémiant (rôle antidiabétique).
  • la daidzine et la génistéine : actions relaxantes, anti-inflammatoires et propriétés détoxifiantes qui seraient particulièrement bénéfiques pour réduire les symptômes des addictions.
  • Des saponosides aux vertus hépatoprotectrices
  • Des phytostérols qui sont des lipides aux nombreux bienfaits.

Les feuilles de Kudzu sont une aide précieuse dans tous les sevrages, surtout dans le sevrage de l’alcool : la daidzine serait le composé actif responsable de cet effet inhibiteur.

Par ailleurs, les molécules du kudzu se fixent à la place des récepteurs à la nicotine, dans le cadre de la consommation de tabac ! (Pour ceux qui veulent arrêter le tabac —> Article sur les dizaines de plantes sans nicotine qui se fument, cela permet une transition idéale).

De plus, cette plante modère les effets de manque parfois insupportables pendant un sevrage.

Parallèlement, son action sur la glande pinéale confère une action calmante et antistress utile contre la nervosité provoquée par un sevrage.

Cerise sur le gâteau :  cette plante régularise le transit et est hépatoprotectrice (protège le foie, souvent en triste état).

Certains services d’addictologie ont adopté le kudzu dans leur protocole de sevrage.

Le kudzu peut être pris en même temps qu’une consommation de tabac ou de patch.

kudzu-flower-831489_1920
Fleur de Kudzu

Associations suggérées :

Soutenir la fonction hépatique avec des plantes comme draineurs hépatobiliaires : (au choix puis en alternance selon la durée du sevrage !)

  • Le Romarin stimule la vésicule biliaire et son utilisation est préconisée en cas d’inflammation chronique de la vésicule.
  • Le Desmodium est formidable pour détoxifier le foie du tabac et l’alcool.  La vésicule biliaire est aussi stimulée.
  • Le Chardon Marie répare le foie et facilite l’évacuation de la sécrétion biliaire.
  • Le Chrysanthellum protège les cellules du foie contre les méfaits de l’alcool et autres toxiques.
  • L’Aubier de Tilleul est dépuratif, antispasmodique et stimule la vésicule biliaire.
  • L’Artichaut est une plante protectrice du foie et détoxifiante.
  • Le Pissenlit est un puissant dépuratif et diurétique.
  • Le Radis noir contribue à drainer le foie et à augmenter la sécrétion de bile, entraînant ainsi une meilleure élimination des toxines.


⇒ Réguler l’équilibre nerveux :

Le sevrage engendre un état de tension, d’irritation, de nervosité et des troubles du sommeil. Ces plantes sont à prendre au choix puis en alternance (on ne reste jamais avec la même plante plus d’un mois, après le corps s’accoutume ! Donc on alterne !)

  • L’Ashwagandha (ou Ginseng indien) est l’une de mes plantes préférées, elle est adaptogène et va aider le corps à surmonter les états de stress.
  • La Rhodiola permet à l’organisme de s’adapter plus facilement aux situations stressantes.
  • Le Ginseng asiatique est également adaptogène, aide à surmonter le stress et contribue à reconstituer la force vitale.
  • L’Éleuthérocoque est aussi adaptogène et possède la formidable faculté d’augmenter la résistance de l’organisme au stress, quelque soit son origine.
  • La Valériane est utile dans le sevrage grâce à ses propriétés myorelaxantes (relaxe les muscles). Elle complète l’action du Kudzu pour tenir dans la durée. C’est une plante à action sédative.

⇒ Consolider le psychique grâce aux Fleurs de Bach (les acheter sans alcool !) :

  • Cherry Plum pour tenir bon le sevrage ! Out le crackage… !
  • Crab Apple intéressante pour le sevrage et le nettoyage des toxines.
  • Larch pour la confiance en soi et à sa capacité à tenir bon le sevrage.
  • Walnut quand on devient hypersensible. Permet aussi de s’adapter au nouveau mode de vie.
  • Le complexe Protection / Équilibre en granules (formule sans alcool) ou en spray.

    fleurs de bach, complexe dépendance
    Ce mélange de fleurs de Bach aide au dépassement des mauvaises habitudes, abus des substances nocives, libération des attachements émotionnels.

⇒ Reminéraliser l’organisme : (à prendre au choix puis en alternance)

  • L’Ortie (ma plante préférée avec la lavande et le chanvre !) renferme de nombreux actifs comme des vitamines du groupe B (B2, B5 et acide folique), A, C, E (plus de vit. C que dans le citron !), des minéraux (magnésium, fer, silice) et des oligo-éléments (cuivre, zinc). Voir cet article uniquement sur la puissance de l’ortie
  • La Spiruline est une algue très riche en protéines, acides aminés, fer, vitamine B12 et E, provitamine A et acide gamma-linolénique. Il faut l’absorber avec de la vitamine C pour faciliter son absorption !

Contre-indications !

  • La consommation prolongée de kudzu est contre-indiquée en cas de cancer du sein du fait de la présence des isoflavones.
  • La surconsommation de plantes contant de la pueranine (kudzu, soja) peut entraîner des arythmies cardiaques.

⊗ Effets secondaires :

A ce jour, aucun effet secondaire n’a été répertorié lors de l’usage de kudzu. Cependant, pour éviter tout risque de surdosage, il convient de respecter les doses recommandées par le fabricant.

Sources :

  • Van Petegem J, Picot A (2016) Le Kudzu, la plante aux trois vertus.
    La sagesse des plantes. ATC-Paris, http://www.atctoxicologie.fr.
  • L. Lu et al., Traditional medicine in the treatment of drug addiction, Am J Drug Alcohol Abuse., 2009, 35(1) – Pages 1-11.
  • S. Lacoste, Kudzu, Ma bible de la phytothérapie: Le guide de référence pour se soigner avec les plantes, Éditions Leduc.s, 1 septembre 2014.
  • Le site de Monsieur Ginseng

Amicalement,

Anne Marguerite ©Technosphere 2020

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

 

« Qui est là ? – La Mort ! » 10 révélations spirituelles #Victor Hugo

Dans son fameux Livre des tables, Victor Hugo, avec famille et amis, retranscrit sous forme de procès-verbaux les dialogues qu’ils ont eu la chance d’avoir avec des esprits comme la Mort, l’Ombre du Sépulcre, Mozart, Shakespeare ou Molière (pour ne citer qu’eux). Le XIXème siècle s’était passionné par les tables tournantes et la venue d’une certaine madame de Girardin sur l’île de Jersey où Hugo s’était exilé a fait basculer sa vie en même temps que la table.

Hugo considérait ce livre comme une nouvelle Bible dont l’enseignement prolonge ceux de Moïse, du Christ, de Mahomet, de Bouddha, des chantres de l’Hindousime et des courants chamaniques. Ce livre regroupe toutes les Vérités annoncées par les grandes religions de ce monde et les Vérités qu’avaient pressenties les groupes humains tribaux.

Voici en résumé 10 révélations essentielles de ce livre de 800 pages :

  1. Les pierres, les animaux, les végétaux et les humains ont une âme.
  2. Cette âme est éternelle.
  3. Nous avons tous quelque chose à accomplir sur Terre, nous avons choisi de nous incarner dans un but précis. Cette mémoire nous est effacée à la naissance afin de nous offrir une entière liberté.
  4. De la même façon que l’on choisit de s’incarner, ce livre affirme la réincarnation à plusieurs reprises.
  5. Après notre mort physique, nous rejoignons notre famille d’âmes et nous ne cesserons de nous élever. L’atmosphère qui nous accueille correspond à notre qualité d’âme à la fin de la vie. Certains morts sont malheureux, d’autres sont dans l’extase. Les âmes qui se sont aimées sur terre se reconnaissent et se fondent l’une dans l’autre.
  6. Nous ne connaîtrons la Vérité suprême qu’au moment de notre mort terrestre. De même pour la Liberté.
  7. Nos morts nous voient et nous protègent. Penser à eux en bien leur procure de la joie. La télépathie suffit.
  8. Les morts peuvent nous parler en songe ou à travers différents supports dont un trépied léger (comme celui qu’utilisait Victor Hugo).
  9. Le langage ne peut nous révéler tous les mystères. L’humain doit douter, cela fait partie de notre condition, il faut se résoudre à l’accepter.
  10. La souffrance de l’Homme naît de son incapacité d’aimer. Or, nous n’avons qu’un seul but : aimer. Aimer le caillou, aimer la plante, aimer l’animal et aimer l’Homme, aimer le vent et les océans, les morts et les vivants, l’univers entier.

couv1 le livredes tables

Extrait ⇒ Révélation de l’Idée : « D’abord, les créatures des mondes punis ne sont pas absolument libres. […] La liberté c’est le Paradis, la liberté c’est le grand coup d’aile de l’éternité dans l’infini. Être libre c’est être heureux. L’échelle du châtiment a pour degrés la proportion de l’affranchissement. Le caillou est plus esclave que la bête, la bête est plus esclave que l’homme, l’homme est plus esclave que l’esprit. le châtiment commence à la racine et finit au parfum. Le châtiment commence à l’ongle et finit à l’aile. Le châtiment commence à la pierre et finit à Dieu. »(Hugo, Le Livre des Tables, Folio Classique, Gallimard, 2014, p. 448).

 

Feuilleter le livre

©A. Scheele novembre 2018

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

Heroes – Refugees (French & English poem)

Vous avez quitté la violence, la mort
Vous avez traversé les frontières
Avec bien peu d’affaires à bord
Vous avez fui l’humain sanguinaire
Du réconfort ? Non des squats pénitentiaires
Voilà ce que la France, pays des Droits de l’Homme
Offre à ceux qui demandent l’asile
Elle est belle l’Europe, la cruelle matrone
Qui installe des barbelés, des chiens fébriles

Lire la suite

Trouver sa mission de vie ~ Comment cela offre la liberté, la vraie par Birgit Walsh, coach

Je partage avec vous cet article d’une amie coach expatriée à Shangaï. Birgit Walsh est spécialisée dans les changements de carrière. Elle nous donne de précieux conseils et franchement, je n’aurais pas mieux compilé toutes les pistes qu’elle vous propose afin de conquérir votre propre Liberté.

TROUVER SA MISSION DE VIE par BIRGIT WALSH

birgit.jpg

Birgit Walsh – Coach professionnelle – Créatrice de « Pilote de ma vie ».

Elle est experte en transformation de carrière auprès des francophones à travers le monde. Elle accompagne plus particulièrement les personnes qui sont insatisfaites dans leur carrière et qui veulent retrouver le plaisir de travailler.

jersey_parachutisme_en_face_[1280x768].jpg

Enregistrer

Vous voulez savoir comment être heureux ? Entretien avec le thérapeute Franck Lopvet

Cet homme reprend tout ce que j’ai réalisé grâce à l’étude de la physique quantique et à l’acceptation de mon intuition. Je vous la partage par pure amitié car il nous offre une vision très intelligente de nos existences.

Chaleureusement, Anna

Le site de Tistrya : http://www.tistryaprod.com

Une matinée idéale

luxe_c10-matisse
Henri MATISSE « Luxe, calme et volupté », 1904.

Le réveil ne sonne pas. Tes yeux s’ouvrent doucement sur la chambre baignée d’un beau soleil matinal. Tu entends la respiration paisible de ton amour qui est étendu à côté de toi. Tu te sens bien dans ton corps et ton esprit est serein. Tu sais que la journée va être idéale et un sourire de plaisir anticipé étire tes lèvres. Tu te lèves sans réveiller l’endormi(e) et rapidement, ça sent bon les toasts grillés et le café. Tu es nu(e), il fait chaud mais pas trop. Tu observes longuement la vue merveilleuse sur l’océan immensément bleu et étoilé. Le temps ne semble plus compter. Le petit déjeuner est savouré en écoutant une bonne émission d’actualité à la radio, la guerre en Syrie est terminée.

Puis, tu retournes t’allonger et vous faites lentement l’amour pour vous dire bonjour. Vous savez que rien ni personne ne pourra jamais vous séparer. Lire la suite

Fariste – Récit d’aventures réelles, de Moscou à Pékin

transsiberien
Mon transsibérien avec sa belle étoile rouge

Ceci est le récit de mon voyage en Transsibérien, de Moscou à Irkoutsk en Sibérie. Ensuite, je traverse le désert de Gobi pour finalement arriver à Pékin. Vous y découvrirez la vie en communauté, sur les rails, avec des étrangers mais aussi une belle histoire avec Vladimir qui me rejoindra plus tard à Paris, en stop de Moscou, puis en Bretagne. Oui, il était très amoureux ! Ce voyage m’a permis d’aller dans des lointains passionnants autant humains et culturels que géographiques. Je vous souhaite une agréable lecture.

carte

 

transib11-video-2
Deux transsibériens

Au glorieux souvenir de la guerre froide

Je sors ma kalachnikov et tire sans crainte

Sur le ridicule et rampant capitaliste

Qui s’imagine jusqu’à ce que ça suinte

Devenir un modèle d’opulent nihiliste

Il se pavane dans ses exécrables buildings

Rutilants de verre et de fer vides sans âmes

Sans remords je lance un tonitruant fucking

À ceux qui rêvent euros dollars et dirhams.

C’est dans l’underground moscovite que je réalisai soudain que j’étais enfin en Russie. Le métro n’a pas les odeurs crasseuses de Paris, au contraire, il est particulièrement luxueux. Du reste, c’est le meilleur moyen de se déplacer à Moscou car la circulation terrestre est victime d’un trafic innommable. Il fait une chaleur suffocante. C’est l’été. Heureusement, je pourrai faire un break au mausolée de Lénine, il est climatisé, c’est mieux pour conserver un mort…

Comme pour l’Inde je crois que j’avais préparé ce voyage depuis mon enfance. Mon grand-père m’a très tôt fait le récit de sa captivité dans le pays allié des français certes, mais mon grand-père était « un malgré-nous », un de ces jeunes alsaciens pas même majeurs que l’armée allemande enrôla de force en 1940 pour aller combattre sur le front russe. Il se rendit aux Russes par refus d’un combat absurde. Il fut transporté dans le camp de Tambow à environ 450 km au sud-ouest de Moscou. Je n’ai pas jugé nécessaire de rechercher l’emplacement de ce camp. C’est plutôt les Russes et la Russie qui m’intéressaient parce qu’ils ont toujours été vivants et concrets dans mon esprit. Cette femme qui donna de la nourriture à mon grand-père, ce soldat Russe qui l’épargna, tous ces bouleaux à perte de vue, la neige qui crisse sous les pas ou le soleil qui assomme, ce sont ces bribes qui m’intimèrent presque de m’y rendre.

J’ai vaguement le sentiment que les gardiens du tombeau ouvert de Lénine sont des rescapés de l’Armée Rouge. Une chose est sûre, ils n’ont pas le sens de l’humour. Leurs visages cireux-sérieux impressionnaient à cause de l’éclairage qui les surplombaient et du couvre-chef qui projetait une ombre jusque sur leurs yeux militaires. J’hésitai, l’espace d’un quart de seconde sur la réalité de leur existence rouge et kaki. Pour Lénine, ce fut la même impression cireuse d’irréalité Thussaudienne même s’il ressemblait bien aux portraits vus dans mes livres de classe. Mais s’agissait-il réellement de son cadavre ? Une Russe me confirmera plus tard que c’est bien la dépouille de Lénine qui repose dans ce sarcophage de granit et de verre. Avant, le tombeau avait une forme pyramidale qui reflétait trois fois le visage de Lénine. Cette option stylistico-morbide a été abandonnée il y a quelques années. Bref, Lénine gît devant le Kremlin alors qu’il rêvait de reposer avec sa mère à Saint-Petersbourg. Pire, on l’avait même allongé à côté de Staline.

Un désir inouï endiablait mon visage. Je courus m’acheter quelques cannettes. Il paraît que la schizophrénie touche environ 300 000 personnes en France. Peut-être que j’en fais partie pour convoiter l’alcool avec autant de frénésie alors que je n’en ai jamais été dépendante.

J’allai au Kremlin. D’emblée je me fis siffler par un garde parce que je ne marchais pas sur le trottoir.

DISCIPLIN LEADS US !

Imaginez le bronx jovial de la place Jemaa El Fna à Marrackech. Figurez-vous exactement l’inverse et vous obtenez le Kremlin. Le cœur historico-politique de Moscou.

Les jeunes femmes russes sont très belles alors que les vieilles babouchkas traînent leur grand corps usé en m’intimidant. Elles sont vraiment balèzes. Je me suis dit que la patate était à l’origine de leur obésité. Les jeunes femmes ont un sex-appeal qui dépasse toute notre pudibonderie européenne : talons hauts, mini-jupes et rouge à lèvres cruel.

©technosphere2020 ©Annascheele Lire la suite