Comment ne plus avoir peur ?

Je ne vais pas évoquer la peur liée à l’émotion de la survie, vous savez quand nous réagissons à une situation qui pourrait nous nuire et que nous crions, courons ou mordons…Cette peur nous sauve la vie donc elle est primordiale ! Je ne parle pas non plus des phobies spécifiques type claustrophobie.

Non, je vais me concentrer sur cette peur rampante, pâle et froide, qui déborde parfois, prend aux tripes, bouffe le cerveau, empêche de respirer, de dormir, de vivre. La peur est l’un des pires poisons de notre existence, elle est débilitante, nous empêche de vivre la vie que nous devrions vivre, nous bloque, nous rend malheureux et malade sur tous les plans. De plus, elle nous fait nous soumettre, nous réduit, nous écrase. Elle nous rend haineux, frustrés, tristes. Elle est à l’opposé des notions de liberté, d’épanouissement et de joie. Ceux qui lisent ces lignes la vivent peut-être en ces temps de chaos et je vais vous donner les clés qui m’ont permis d’envoyer ce sentiment dans un trou sans fond. Je vais parler en tant que thérapeute énergéticienne et naturopathe mais aussi comme quelqu’un qui a expérimenté ces conseils puisque je peux affirmer que je n’ai plus peur de rien aujourd’hui.

Sachez que le changement ne viendra jamais de l’extérieur, c’est vous qui allez travailler sur vous-même. Vous devez donc être prêt à changer dans le respect et l’amour de vous-même. Sachez que vous êtes votre meilleur coach !

  1. Travailler la confiance en soi de la manière qui vous ira (arts martiaux, travail sur son image, son langage, auto-hypnose, etc). L’école apprend exactement le contraire en stressant les enfants et en leur faisant passer des évaluations sans arrêt. Je vous incite à travailler votre confiance en vos qualités spécifiques, propres à chacun et en votre grand pouvoir créateur. Vous êtes unique et merveilleux, chacun est différent et complémentaire. Personne n’est supérieur à l’autre.
  2. Bien réaliser que la peur est la pire des vibrations sur l’échelle des émotions : Quand on vibre bas, on attire à soi tout un tas de négativités et de maladies. C’est une loi naturelle : on attire à soi ce que l’on émet. Cette raison devrait vous pousser à grimper peu à peu les étapes de l’échelle émotionnelle. Aller vers la joie, la paix, l’harmonie ou l’Amour fera d’office reculer la peur. Voir mon article sur les vibrations et comment les élever ici.
  3. Abolir la peur de la mort. Quand nous réalisons que nous sommes d’abord une âme éternelle venue incarner un corps et que nous avons déjà eu des milliers de corps dans nos précédentes existences, cela nous place dans une perspective d’éternité. Comme le dirait le sage indien Sadghuru : « Nous sommes des POP UP »…Et on revient sur Terre, qui est une « planète-école » tant qu’on n’a pas compris certaines choses…Du coup on est moins accroché à notre propre enveloppe corporelle, on relativise nos possessions matérielles et on passe à un niveau très supérieur de bien être. Pour vous convaincre de cela, je vous conseille les témoignages de gens ayant vécu une EMI (expérience de mort imminente, vous savez ces gens qui étaient en état de mort clinique et qui ont été ranimés). Quand j’étais enfant, j’avais trouvé un livre édifiant dans la bibliothèque de ma mère infirmière : le livre du Docteur Moody : La vie après la vie et j’en ai été marquée à jamais. Depuis j’ai réalisé cela par moi-même étant donné que j’ai accedé à des vies antérieures et parlé à des morts. Je suis sûre que quand on meurt on ne laisse en fait qu’un manteau usé. Quand on sait que l’on a la vie éternelle on est beaucoup plus relax je vous assure… Je vous conseille de façon plus rapide d’écouter l’interview de Lilou Macé de ce neuro-chirurgien américain à propos des EMI.
  4. Croire en son destin et en devenir le maître : notre âme a choisi de venir s’incarner dans telle ou telle famille, nous avons décidé de venir sur Terre afin d’expérimenter quelque chose de précis. Alors au lieu de perdre du temps avec la peur essayons de trouver pourquoi nous sommes là et avançons. Beaucoup de gens en ce moment cherchent leur mission de vie, c’est merveilleux car nous faisons des choix, les plus adaptés à ce que nous sommes et ainsi nous permettons à la joie, à l’harmonie de venir prendre la place de cette satanée peur. Et quand on vibre la joie, on peut faire confiance aussi en la vie !
  5. Écouter des musiques accordées en 432 hertz (et non en 440 hz comme actuellement) car cela permet de nous reconnecter à notre coeur et à l’Univers. Tout est vibrations ne l’oubliez jamais ! Écouter les bonnes fréquences permet de se sentir relié à la Source, le son étant une interface entre l’invisible et le visible. Or quelqu’un de relié se sent en sécurité ! Voyez cette vidéo sur l’importance du son sur nos vies. Cela permet aussi de sortir du mental qui peut nous envahir. Tout est chant dans l’univers. Nous avons nous-mêmes notre propre fréquence. Je rappelle qu’autrefois le peuple Essénien savait soigner grâce au son (Voir le livre d’Anne Givaudan et son CD : Sons esséniens, la guérison par la voix).
  6. Affronter ses peurs, oser les regarder vraiment en face car je vous assure que souvent la peur est infondée. Nous avons peur d’un futur qui arrive rarement, nous cogitons sur des choses incroyables qui ne se passeront jamais ou qui au contraire vont finir par arriver puisque nous les faisons vivre en leur donnant de l’importance ! Regarder sa peur en face permet souvent de réaliser qu’elle a grandi souvent de façon démesurée sur de fausses bases.
  7. Arrêter de se prendre trop au sérieux Nous jouons tous des rôles. Ce point m’a particulièrement aidée : s’imaginer la vie comme un théâtre où nous jouons chacun des rôles ! Et finalement, je choisis à quel jeu je préfère jouer ! Je préfère jouer un rôle de détendue qu’un rôle de stressée. Par ailleurs, cultiver l’humour au quotidien permet de tout alléger. L’humour semble disparaître de nos sociétés malades alors que le rire est d’un immense secours dans toutes sortes de situations. Nous travaillons beaucoup cela en atelier « théâtre improvisé » avec les ados.
  8. Vivre dans le présent : la philosophie Épicurienne ou Bouddhiste est aussi une clé fondamentale. Vivre le présent libère de toutes sortes de tracas liés au passé ou au futur. Apprendre à savourer le présent va automatiquement chasser la peur. C’est un apprentissage basique qui devrait être enseigné dans les écoles !
  9. Faire travailler l’hémisphère droit du cerveau (car le côté gauche est le mental). Donc on chante, on créé, on danse, on peint, on rénove un meuble…Une activité créatrice va forcément être bénéfique car elle va mettre le mental au repos.
  10. Libérer ses mémoires anciennes, karmiques et générationnelles : ainsi on retrouve notre état naturel, « l’antakarana », qui nous relie à la dimension supérieure à laquelle nous appartenons. Il existe beaucoup de méditations guidées (par exemple sur YT) pour parvenir à cela ou bien des thérapeutes le font avec vous. Si mon client est d’accord, je le fais systématiquement en début de séance avec le nettoyage des corps subtils. Je coupe ces liens, je les sens bien, je sens aussi s’ils sont très solides et durs à dénouer ou légers, y compris à distance. Si ces liens sont difficiles, je dois parfois recommencer 1 ou 2 mois plus tard.
  11. Oser demander de l’aide à ses anges gardiens, ses guides ou/et ses ancêtres : essayez simplement, en télépathie (inutile de parler à haute voix) et revenez me dire à quel point ils sont doués ! 😉
  12. Travailler son ancrage à la Terre et au Soleil. Ce dernier point est aussi extrêmement important. En effet, quelqu’un de bien ancré, droit, aligné n’aura pas de peurs injustifiées. Mieux encore, il ne se trompera plus de voie et saura accueillir toute la magie de l’Univers ! Il peut enfin comprendre ce que « avoir la foi » veut dire ! C’est être sûr que quoi qu’il arrive, nous serons protégés, aidés ! Pour cela, restez proches de la Nature et admirez-la sincèrement ! Pour mon propre ancrage, je pratique aussi tous les jours la salutation au soleil des indiens Voir comment faire dans cet article. De plus, au réveil, vous pouvez prendre 1 minute pour créer cette visualisation que je conseille à mes clients et amis :

♥ Au réveil, imaginez un fil d’or qui part de votre coeur et qui va rejoindre le centre de la Terre en passant par le bas du corps : donc ce fil se sépare en 2 au niveau des jambes et sort des pieds pour rejoindre le centre de la Terre : une immense pierre d’émeraude étincelante à laquelle vos fils d’or s’attachent.

♥ Ensuite, pour la reliance à notre Soleil, faites de même en imaginant un fil d’or qui part de votre coeur afin de rejoindre le Soleil et se fixer à lui.

♥ Enfin, 3ème étape de cette méditation d’ancrage : apprenez à respirer « par » le Coeur. Je m’explique : au lieu d avoir l’impression que l’air entre par le nez ou la bouche, imaginez que l’air entre et sort par le Coeur et ne pensez plus qu’à travers votre Coeur, pas à travers le mental, cette grosse voix qui gâche toujours tout…

Avec ces méthodes et votre propre désir du coeur vous allez bientôt rire des peurs qui vous paralysent peut être en ce moment.

Amicalement, Anna Scheele ©Technosphere 2020

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté totale dans l’écriture. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

 

Le rêve de nos bébés

Ô splendides mamans qui avez le privilège d’avoir porté la vie

Vous qui nous avez sentis fleurir dans le secret de vos ventres arrondis

Nous rêvons d’être allaités plus de deux mois par vos généreux seins

Nous rêvons d’un lait de vache réservé aux veaux, pas aux petits humains

Nous rêvons d’un air pur, sans pollutions industrielles et agricoles, un drame

Nous rêvons de jouets sans bisphénol A ou retardateurs de flammes

Nous rêvons de couches sans pesticides et autres matières horribles

Nous rêvons de fibres naturelles pour nos petites peaux sensibles

Nous rêvons d’une eau pure et sans le plastique toxique des bouteilles

Nous rêvons d’être protégés des écrans avant nos 5 ans, ce serait une merveille

Nous rêvons d’interactions humaines car c’est de cela dont nous avons besoin

Nous rêvons de contes et d’histoires passionnantes lues avec grand soin

Nous rêvons d’être protégés de la wifi, de la 4 et 5g et autres linky

Nous rêvons d’aliments sans pesticides ni transformations pour toute la famille

Nous rêvons de racines solides et d’ailes étincelantes

Nous rêvons de vos meilleures chansons entraînantes

Nous rêvons la symphonie de l’Univers sous le soleil et la lune

Nous rêvons de marcher au milieu des arbres, des champs ou des dunes

Nous rêvons de nos ancêtres et d’une Terre heureuse

Nous rêvons d’une école bienveillante et respectueuse

Nous voulons éviter la compétition qui ne mène nulle part

Nous rêvons du développement de notre être véritable, c’est tout un art

Nous rêvons d’être accompagnés plutôt que l’on nous dirige dans la tension

Nous rêvons d’explications plutôt que de réprimandes et punitions

Nous rêvons de nos mamans dans les gouvernements

Pour un monde au plus près de la vie, la vraie, celle qui aime et jamais ne ment.

Anna Scheele ©Technosphere 2020, le jour de la fête des mères ❤

Je vous laisse le soin de compléter ce poème avec d’autres rêves pour l’humanité ❤

Pistes, liens utiles :

Choisir des couches sans danger

A propos des écrans

Sur l’allaitement

Danger Wifi femmes enceintes et bébés / enfants

Sur les jouets toxiques

Sur la pollution de l’air et leur impact sur les enfants (« 4,2 millions de morts prématurées dues à la pollution de l’air ambiant en 2016 dans le monde, 300 000 sont survenues chez des enfants de moins de 5 ans. La pollution de l’air est responsable de plus de la moitié de tous les décès par infections respiratoires basses chez les moins de 5 ans dans les pays en développement. »)

Changer de job ? Allez, on saute !

En tant que thérapeute, je rencontre énormément de gens en ce moment qui ne supportent plus leur travail et qui sont proches du burn-out voire complètement dedans. Cela est notamment dû à l’élévation générale des consciences, à un éveil global, à une élévation spirituelle qui nous pousse à ne plus travailler à des emplois qui ne nous conviennent pas, voire qui nous aliènent ou sont inutiles du point de vue collectif et ne servent pas le vivant en général. Notre monde actuel s’effondre complètement et nos âmes nous poussent à retrouver notre vrai chemin de vie, un chemin à l’opposé de la notion d’égo, de carrière, de l’individualisme ou du capitalisme.

Aujourd’hui plus que jamais, les énergies anciennes ne correspondent plus du tout au nouveau monde qui se met en place d’où les souffrances actuelles dans le milieu du travail notamment. Quand quelque chose s’écroule, disparaît, cela laisse place à un nouveau paradigme, un nouveau monde. Ce nouveau monde qui s’ouvre est une dimension supérieure à notre petite 3D, notre vieille petite matrice limitée, duelle et égocentrique. Ce nouveau monde va exiger de nous une authenticité et une ouverture totale du coeur. Si nous luttons contre ces nouvelles énergies, nous pouvons nous préparer à beaucoup souffrir. C’est pourquoi il faut lâcher l’ancien, laisser tomber les masques sans regret, sans haine, et plutôt le voir comme une opportunité merveilleuse : celle d’être enfin soi-même !

Que faire concrètement ?

Je vous conseille de prendre le temps de réaliser que nous avons été conditionnés depuis la naissance et que vous menez une existence probablement à côté de ce que vous devriez vraiment faire. Certains vont vivre une grande tristesse voire un sentiment de trahison. Une fois cette étape passée, parfois appelée « la nuit noire de l’âme » je vous conjure de laisser tomber vos peurs et votre mental affolé qui vous ruminent que « ce n’est pas raisonnable » de se remettre en question, de vouloir changer de vie, de travail, d’activité. Au contraire, écoutez-vous enfin vraiment : de quoi avez-vous besoin ? À quoi aspirez-vous ? Qui êtes-vous ? Quelle est votre vraie mission de vie ? Demandez à l’Univers des signes ! Et faites-lui confiance ! C’est cela le lâcher prise, c’est faire confiance à la vie, être dans la foi totale. Afin d’y voir plus clair, je vous conseille aussi de vous relier à la Terre et au Soleil puis de vous connecter à votre Coeur et vous sentirez forcément ce qui est bon pour vous.

Comment se connecter ?

Je vous délivre ici une jolie petite méditation à effectuer tous les matinsPetite méditation d’ancrage :

  • Au réveil, imaginez un fil d’or qui part de votre coeur et qui va rejoindre le centre de la Terre en passant par le bas du corps : donc ce fil se sépare en 2 au niveau des jambes et sort des pieds pour rejoindre le centre de la Terre : une immense pierre d’émeraude étincelante à laquelle vos fils d’or s’attachent.
  • Ensuite, pour la reliance à notre Soleil, faites de même en imaginant un fil d’or qui part de votre coeur afin de rejoindre le Soleil et se fixer à lui.
  • Enfin, 3ème étape de cette méditation d’ancrage : apprenez à respirer « par » le Coeur. Je m’explique : au lieu d avoir l’impression que l’air entre par le nez ou la bouche, imaginez que l’air entre et sort par le Coeur et ne pensez plus qu’à travers votre Coeur, pas à travers le mental, cette grosse voix qui gâche toujours tout…

poppies-4291706_1920

Pour vous aider à trouver des idées

Demandez-vous ce que vous feriez de vos journées si vous étiez immortel ou bien imaginez que je vous donne 2000 euros par mois : que feriez-vous de vos journées ? Les réponses seront certainement intéressantes…Quelles sont vos passions ? Qu’avez-vous toujours rêvé de faire ? Pour vous aider dans ce cheminement, vous pouvez aussi faire votre « Ikigaï »(méthode japonaise pour trouver sa voie, article technosphere ici avec lien à l’intérieur pour le faire gratuitement en ligne). Vous pouvez aussi, selon vos croyances, demander de l’aide à votre ange gardien qui n’attend que cela ou à des guides terrestres (coaches, mediums…), à des ancêtres ou à des êtres de Lumière (Archanges ou carrément à la Source !). L’invisible répond toujours sous forme de signes, à vous de les voir, de les réaliser, d’en avoir conscience, tout en sachant bien que rien n’est hasard.

Quand vous avez trouvé, faites confiance à la Vie, à l’Univers car en commençant à agir vous trouverez toujours de l’aide sous une forme ou une autre (« Aide-toi et le Ciel t’aidera ! »). Parfois, cela apparaît de façon totalement incroyable…Je vous donne un exemple personnel : il y a 3 ans, je démissionnais de mon travail de prof de lettres tout en sachant qu’en cas de démission je n’aurai pas de chômage. Je précise que j’élève seule mon enfant. Le cadeau est arrivé en créant ma microentreprise de webredaction (Technosphere) j’ai appris que mon employeur offrait une indemnité de création d’entreprise 🙂 Pas mal, non ? J’ai pu payer mes loyers, ma formation en naturopathie et avoir le temps de développer mes facultés en énergétique et musique. Le rêve pour moi. Et pourtant il a fallu lâcher un métier qui me passionnait au départ, les grandes vacances, la sûreté d’un emploi à vie mais tout cela ne correspondait plus du tout à mon âme, désireuse d’aider plus directement et encore plus de monde. Parfois j’ai flippé mais je forçais mon coeur à faire confiance à l’Univers, aux lois de la vie, au destin, à la chance, au karma et je m’alignais bien (grâce à ce lien Terre-Soleil). Quand un coeur est pur et sans masques il trouve toujours réconfort et abondance (l’abondance ne concerne pas que l’argent, loin de là !). À ce stade, entre aussi une grande loi de l’Univers qui est la Loi d’Attraction : on va attirer à soi ce que l’on vibre ! D’où l’importance de vibrer haut ! (voir article Comment élever ses vibrations).

Pour conclure

Je préconise un grand coup de pied magistral et définitif à la peur, cette émotion la plus basse qui soit. Au contraire, je conseille de vibrer la joie, la gratitude infinie dans cet éveil de votre âme et de se connecter au Soleil et à la Terre en passant par l’ouverture totale du coeur. Il faut aussi absolument faire taire le mental en se fixant dans le moment présent (pratique de la cohérence cardiaque et éventuellement de la méditation de pleine conscience). Avec cette « recette énergétique », vous passerez toutes les portes de l’élévation vers votre être véritable et votre chemin de vie. Vous serez enfin dans le vrai, vous connaîtrez jusqu’à la béatitude, l’agapè merveilleuse qui nous fait rendre grâce pour nos existences incarnées. Et c’est aussi de cette façon que peu à peu le monde redevient beau.

Votre dévouée, Anna Marguerite Scheele ©Technosphere 2020

Merci à Asher Endokrin pour la photo d’en-tête 🙂

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

Le secret Toltèque

Pratiques du rêve des chamanes de l’ancien Mexique de Sergio Magaña Ocelocoyotl

Pour la première fois, Sergio Magaña, un guérisseur mexicain réputé de part le monde pour son grand pouvoir, dévoile les pratiques secrètes de la tradition toltèque, vieille de 5 000 ans.

Ce guérisseur a été initié dans la lignée Toltèque du nahualisme [nahualisme : tous les Mésoaméricains croient que chaque humain a une contrepartie animale à laquelle sa force vitale est liée] et dans la lignée Tol [le savoir du rêve]. Il a par ailleurs été nommé chef du prestigieux projet du club UNESCO pour la protection du patrimoine immatériel des anciennes civilisations.

Tortoise_nahual_by_Jacobo_A¦üngeles_Ojeda.jpg
Figurine moderne d’une nahual de tortue.

Ce livre a été publié pour la première fois en 2014 au Royaume Uni et dévoile la connaissance secrète originellement détenue par les Chichimèques [« Chichimèque était le nom que les Nahuas du Mexique utilisaient généralement pour désigner un ensemble de peuples semi-nomades qui habitaient le nord de l’actuel Mexique et le Sud-Ouest des États-Unis », Wikipédia].

Les Chichimèques, étaient considérés comme des maîtres car ils possédaient une compréhension profonde de l’état de rêve : ils savaient que la maîtrise de ses rêves forme la réalité. Donc quelqu’un qui maîtrise ses rêves influence la matière et maîtrise sa vie ! Le rêve et les états modifiés de conscience permettent de diriger son existence.

Et ce n’est pas tout, loin de là ! Maîtriser sa conscience dans le monde des rêves ouvre les portes de la guérison pour soi et les autres ! Cela permet même de rajeunir ! Le chamane affirme aussi que grâce au rêve, on parvient à communiquer avec ses ancêtres ou encore que l’on peut voir sa « Teyolia » [le chemin de son âme] : on accède à ses vies antérieures et on arrive donc à se libérer du déterminisme [c’est à dire du fameux karma].

Sergio Magaña explique aussi comment se servir du mystérieux miroir d’obsidienne afin de se purifier et se guérir. D’ailleurs, dans toutes les civilisations, l’obsidienne est une pierre de Vérité ayant une fonction introspective et cathartique puissante.

Ce que j’apprécie surtout, c’est que l’auteur nous explique les méthodes utilisées pour parvenir à maîtriser le monde des rêves, à réaliser que nous ne sommes pas spectateurs de nos vies mais acteurs de celles-ci. Il explique notamment la méthode des masques dont voici un extrait :

« INNETLAPOLOLTILIZ : L’ACTE DE SE PERDRE SOI-MÊME »

« Cet exercice est à faire en portant un masque à nez proéminent. » [Pour les Toltèques, la conscience du monde extérieur est liée au nez car c’est la seule partie du visage que l’on aperçoit à l’état de veille, ndl]

« Placez-vous devant un miroir et commencez à raconter l’histoire de votre vie. Parlez à voix haute de vos problèmes, de vos soucis, tout comme si vous étiez avec un psychothérapeute. La seule différence, c’est que vous êtes votre propre thérapeute. Vous êtes capable d’assembler le tonal et le nahual, le conscient et l’inconscient, et vous n’avez besoin de personne pour vous découvrir.

Passez chaque jour 30 à 45 minutes sur cet exercice pendant 36 jours. Contentez-vous de parler de ce que vous croyez être, de vos problèmes et ainsi de suite, en toute liberté. » L’auteur poursuit en expliquant les effets de cet exercice :

« Cet exercice a des effets très significatifs. Tout d’abord, en vous obligeant à vous regarder, vous cessez d’être un simple spectateur et vous devenez l’acteur principal de votre propre vie. Ensuite, quand vous cessez d’identifier votre visage à votre vie courante et que vous commencez à vous observer avec un masque, une guérison des plus intéressantes prend place : au fil du temps, votre visage et l’histoire de votre vie se dissocient l’un de l’autre parfois jusqu’à ce que le lien entre eux soit tout à fait rompu.

Une fois ce lien brisé, l’histoire de votre vie cesse de vous affecter et vous êtes libre.

Certains de mes étudiants m’ont raconté qu’ils ont été soulagés de maladies très graves en faisant cet exercice. Votre esprit cesse de vous associer au problème, et le changement advient. »

Cette pratique, parmi d’autres développées dans ce livre, vous permet aussi de devenir acteur de vos rêves et vous ouvre les portes de la magie (l’âme-agit) : vous devenez maître(sse) de votre vie et pouvez évoluer de la meilleure des manières. Aussi, je vous conseille de tout mon coeur la lecture de ce livre édifiant.

Le-secret-tolteque

Anna Scheele ©Technosphere 2019

Vous voulez savoir comment être heureux ? Entretien avec le thérapeute Franck Lopvet

Cet homme reprend tout ce que j’ai réalisé grâce à l’étude de la physique quantique et à l’acceptation de mon intuition. Je vous la partage par pure amitié car il nous offre une vision très intelligente de nos existences.

Chaleureusement, Anna

Le site de Tistrya : http://www.tistryaprod.com