Comment (bien) se protéger des virus : corona, grippe, etc.

Parce que je constate que le gouvernement s’en « lave les mains » de notre sort, je vous donne des indications naturelles et de bon sens afin de préserver votre précieuse santé. Je suis praticienne de santé naturelle (naturopathe) et nous avons des moyens simples et puissants pour rester en parfaite santé, peu importe le contexte d’épidémie ou pas. Cela a un rapport avec notre hygiène de vie : état émotionnel, sommeil, alimentation, aide par les plantes…Je rappelle aussi qu’un virus ne s’installe dans notre corps que si nos propres défenses ne font pas leur travail : « Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout. » (Louis Pasteur). Alors musclons notre système immunitaire !

Les conseils

🌟 La peur est la pire des émotions, elle effondre votre système immunitaire donc il faut absolument lui mettre un gros coup de pied au derrière. Quand nous éprouvons de la peur, les forces baissent et nous sommes en plus amenés à agir de façon irrationnelle. Les télévisions et radios « mainstream » font justement tout leur possible pour nous faire peur donc éteignez-les et renseignez-vous par d’autres sources (« Le fil d’actu » de Tatiana par exemple 😉 ). La peur empêche de bien dormir d’un sommeil réparateur et sans sommeil correct, cela affecte aussi nos globules blancs, qui assurent notre défense ! Donc on se détend, on se change les idées, on prend des pauses relax ! Voir aussi l’article sur les moyens d’élever ses vibrations. Vous saurez ainsi comment passer de la peur à la joie. Quand quelqu’un vibre haut, il est impossible de développer une maladie sauf cas génétiques !

🌟 Je rappelle qu’un petit masque en papier ne protège d’aucun virus ou microbes. En cas d’épidémie ce sont des masques avec des bords qui adhèrent à la peau que l’on utilise, pas de petits masques en papier : «Je n’ai jamais vu de rapports très convaincants sur l’utilisation des masques chirurgicaux contre le développement d’une épidémie», explique le Pr Antoine Flahaut, directeur de l’École des hautes études en santé publique dans le Figaro magazine de 2009 en évoquant la grippe A. Ils peuvent servir surtout à un malade qui va ainsi protéger son entourage mais pas à quelqu’un de sain qui souhaite se protéger. Le mieux est encore d’éviter les foules, les lieux publics, les sorties le temps que l’épidémie se calme.

🌟 Faites une cure d’environ 3 semaines de PROPOLIS ou d’ EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE (EPP) (suivre le dosage du fabricant). En pharmacie ou boutique bio.

🌟 On mise aussi sur les PROBIOTIQUES (lactobacilles) car 70% de notre système immunitaire se trouve dans la flore intestinale ! On utilise les probiotiques surtout si l’on est de santé fragile, malade, âgé ou affaibli par beaucoup de stress, une ancienne bronchite ou une maladie chronique comme le diabète. Les probiotiques se trouvent dans les yaourts, à raison de 1 à 2 par jour, des aliments lacto-fermentées type kéfir et choucroute ou dans les compléments alimentaires.

🌟 Vitamines C et D et toutes celles du groupe B (dans l’alimentation, sauf pour la vitamine D il faudra certainement l’acheter en complément si vous vivez en Europe car en fin d’hiver nous sommes souvent carencés ! ). Pour fixer la vitamine D n’oubliez pas de vous exposer un peu au soleil. Voyez-vous même quels aliments vous aimez et qui contiennent ces vitamines (la liste serait trop longue ici).

🌟 La diffusion d’huiles essentielles dans l’air chez vous ou au travail va aussi être très efficace : tea tree OU ravintsara OU eucalyptus radié OU romarin à cinéol. Pour cela il faut un diffuseur d’huiles essentielles, sinon vous pouvez en mettre sur les tapis, les canapés, les coussins…

🌟 Il est aussi possible d’appliquer ces huiles essentielles sur le corps : les poignets et le plexus solaire en friction. On peut aussi masser la plante des pieds et le dos. Vérifiez avant sur un petit coin de peau que vous n’avez pas de réaction allergique jusqu’au lendemain. déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux bébés, aux personnes allergiques et aux asthmatiques.

🌟 Infusions de thym ou d’échinacée par exemple. Rappel : on ne fait jamais bouillir une infusion sinon nous tuons les principes actifs ! 👌💯

🌟 Pensez aussi aérer votre habitation et prendre l’air en marchant par exemple au milieu des arbres, notamment les pins / sapins qui sont remplis de terpènes, substances fortement immunisantes. Bien sûr éternuez au creux du coude !

🌟 Évitez de rendre visite aux personnes fragiles car vous pouvez être porteur sain, la période d’incubation du covid 19 étant de 14 jours, vous pouvez très bien avoir le virus sans qu’il ne se soit déclaré tout en le transmettant à des gens !

🌟 La prudence sera aussi d’éviter les foules, les lieux publics, les claviers partagés, les poignées de portes, les lieux climatisés, confinés, les piscines, les cinémas…

En prime vous avez droit à une recette très facile, peu chère et sans perturbateurs endocriniens comme dans les gels du commerce (j’ai vu que le marché noir du net vend très cher les flacons de gel).

RECETTE DU GEL DÉSINFECTANT POUR LES MAINS :

Dans un flacon propre (récupéré c’est très bien) :
🌟 25 ml de gel d’ALOE VERA (2 cuillères à soupe).
🌟 5 ml d’alcool à 70° ou de vodka (1 cuillère à café).
🌟 5 ml d’huile végétale (amande douce, jojoba, chanvre, olive : au choix, 1 cuillère à café).
🌟 10 gouttes d’huile essentielle de TEA TREE.
🌟 5 gouttes d’huile essentielle de RAVINTSARA ou de LAVANDE OFFICINALE.

Mélangez fortement tous les ingrédients : vous avez votre gel ! 😀
déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux bébés, aux personnes allergiques et aux asthmatiques.
ne pas se frotter les yeux après application.
Mais sans gel le mieux est quand même un bon lavage de mains et poignets pendant environ 1 mn !

Je vous envoie mes meilleures vibes, votre dévouée,

Anna Scheele

©Technosphere2020 🌱🎶💫💓

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

Changer de job ? Allez, on saute !

En tant que thérapeute, je rencontre énormément de gens en ce moment qui ne supportent plus leur travail et qui sont proches du burn-out voire complètement dedans. Cela est notamment dû à l’élévation générale des consciences, à un éveil global, à une élévation spirituelle qui nous pousse à ne plus travailler à des emplois qui ne nous conviennent pas, voire qui nous aliènent ou sont inutiles du point de vue collectif et ne servent pas le vivant en général. Notre monde actuel s’effondre complètement et nos âmes nous poussent à retrouver notre vrai chemin de vie, un chemin à l’opposé de la notion d’égo, de carrière, de l’individualisme ou du capitalisme.

Aujourd’hui plus que jamais, les énergies anciennes ne correspondent plus du tout au nouveau monde qui se met en place d’où les souffrances actuelles dans le milieu du travail notamment. Quand quelque chose s’écroule, disparaît, cela laisse place à un nouveau paradigme, un nouveau monde. Ce nouveau monde qui s’ouvre est une dimension supérieure à notre petite 3D, notre vieille petite matrice limitée, duelle et égocentrique. Ce nouveau monde va exiger de nous une authenticité et une ouverture totale du coeur. Si nous luttons contre ces nouvelles énergies, nous pouvons nous préparer à beaucoup souffrir. C’est pourquoi il faut lâcher l’ancien, laisser tomber les masques sans regret, sans haine, et plutôt le voir comme une opportunité merveilleuse : celle d’être enfin soi-même !

Que faire concrètement ?

Je vous conseille de prendre le temps de réaliser que nous avons été conditionnés depuis la naissance et que vous menez une existence probablement à côté de ce que vous devriez vraiment faire. Certains vont vivre une grande tristesse voire un sentiment de trahison. Une fois cette étape passée, parfois appelée « la nuit noire de l’âme » je vous conjure de laisser tomber vos peurs et votre mental affolé qui vous ruminent que « ce n’est pas raisonnable » de se remettre en question, de vouloir changer de vie, de travail, d’activité. Au contraire, écoutez-vous enfin vraiment : de quoi avez-vous besoin ? À quoi aspirez-vous ? Qui êtes-vous ? Quelle est votre vraie mission de vie ? Demandez à l’Univers des signes ! Et faites-lui confiance ! C’est cela le lâcher prise, c’est faire confiance à la vie, être dans la foi totale. Afin d’y voir plus clair, je vous conseille aussi de vous relier à la Terre et au Soleil puis de vous connecter à votre Coeur et vous sentirez forcément ce qui est bon pour vous.

Comment se connecter ?

Je vous délivre ici une jolie petite méditation à effectuer tous les matinsPetite méditation d’ancrage :

  • Au réveil, imaginez un fil d’or qui part de votre coeur et qui va rejoindre le centre de la Terre en passant par le bas du corps : donc ce fil se sépare en 2 au niveau des jambes et sort des pieds pour rejoindre le centre de la Terre : une immense pierre d’émeraude étincelante à laquelle vos fils d’or s’attachent.
  • Ensuite, pour la reliance à notre Soleil, faites de même en imaginant un fil d’or qui part de votre coeur afin de rejoindre le Soleil et se fixer à lui.
  • Enfin, 3ème étape de cette méditation d’ancrage : apprenez à respirer « par » le Coeur. Je m’explique : au lieu d avoir l’impression que l’air entre par le nez ou la bouche, imaginez que l’air entre et sort par le Coeur et ne pensez plus qu’à travers votre Coeur, pas à travers le mental, cette grosse voix qui gâche toujours tout…

poppies-4291706_1920

Pour vous aider à trouver des idées

Demandez-vous ce que vous feriez de vos journées si vous étiez immortel ou bien imaginez que je vous donne 2000 euros par mois : que feriez-vous de vos journées ? Les réponses seront certainement intéressantes…Quelles sont vos passions ? Qu’avez-vous toujours rêvé de faire ? Pour vous aider dans ce cheminement, vous pouvez aussi faire votre « Ikigaï »(méthode japonaise pour trouver sa voie, article technosphere ici avec lien à l’intérieur pour le faire gratuitement en ligne). Vous pouvez aussi, selon vos croyances, demander de l’aide à votre ange gardien qui n’attend que cela ou à des guides terrestres (coaches, mediums…), à des ancêtres ou à des êtres de Lumière (Archanges ou carrément à la Source !). L’invisible répond toujours sous forme de signes, à vous de les voir, de les réaliser, d’en avoir conscience, tout en sachant bien que rien n’est hasard.

Quand vous avez trouvé, faites confiance à la Vie, à l’Univers car en commençant à agir vous trouverez toujours de l’aide sous une forme ou une autre (« Aide-toi et le Ciel t’aidera ! »). Parfois, cela apparaît de façon totalement incroyable…Je vous donne un exemple personnel : il y a 3 ans, je démissionnais de mon travail de prof de lettres tout en sachant qu’en cas de démission je n’aurai pas de chômage. Je précise que j’élève seule mon enfant. Le cadeau est arrivé en créant ma microentreprise de webredaction (Technosphere) j’ai appris que mon employeur offrait une indemnité de création d’entreprise 🙂 Pas mal, non ? J’ai pu payer mes loyers, ma formation en naturopathie et avoir le temps de développer mes facultés en énergétique et musique. Le rêve pour moi. Et pourtant il a fallu lâcher un métier qui me passionnait au départ, les grandes vacances, la sûreté d’un emploi à vie mais tout cela ne correspondait plus du tout à mon âme, désireuse d’aider plus directement et encore plus de monde. Parfois j’ai flippé mais je forçais mon coeur à faire confiance à l’Univers, aux lois de la vie, au destin, à la chance, au karma et je m’alignais bien (grâce à ce lien Terre-Soleil). Quand un coeur est pur et sans masques il trouve toujours réconfort et abondance (l’abondance ne concerne pas que l’argent, loin de là !). À ce stade, entre aussi une grande loi de l’Univers qui est la Loi d’Attraction : on va attirer à soi ce que l’on vibre ! D’où l’importance de vibrer haut ! (voir article Comment élever ses vibrations).

Pour conclure

Je préconise un grand coup de pied magistral et définitif à la peur, cette émotion la plus basse qui soit. Au contraire, je conseille de vibrer la joie, la gratitude infinie dans cet éveil de votre âme et de se connecter au Soleil et à la Terre en passant par l’ouverture totale du coeur. Il faut aussi absolument faire taire le mental en se fixant dans le moment présent (pratique de la cohérence cardiaque et éventuellement de la méditation de pleine conscience). Avec cette « recette énergétique », vous passerez toutes les portes de l’élévation vers votre être véritable et votre chemin de vie. Vous serez enfin dans le vrai, vous connaîtrez jusqu’à la béatitude, l’agapè merveilleuse qui nous fait rendre grâce pour nos existences incarnées. Et c’est aussi de cette façon que peu à peu le monde redevient beau.

Votre dévouée, Anna Marguerite Scheele ©Technosphere 2020

Merci à Asher Endokrin pour la photo d’en-tête 🙂

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

L’école de la confiance : une vaste supercherie

Publié le lundi 18 février 2019

Pour information, voici un résumé des changements de l’école induits par la loi Blanquer actuellement en cours de vote à l’Assemblée Nationale.

Cet écrit vous propose de prendre le temps de ressentir l’ensemble du tableau en cours de réalisation, avec, selon les endroits, des zones déjà bien achevées, des contours qui se précisent ou encore de fines esquisses, qui d’un pas décidé s’immiscent et d’une mine sinistre, l’horizon assombrissent…

Accrochez-vous ou asseyez-vous c’est pire que ce que j’ai pu imaginer :

– Financement obligatoire des maternelles privées par les mairies contre la scolarité obligatoire à 3 ans

– Création des établissements publics locaux d’enseignement international (EPLEI) pour des enfants bilingues dont le financement pourrait provenir de l’Union européenne, d’autres organisations internationales, de dons et legs et qui dérogeront aux cycles et aux programmes communs. Devant les soupçons d’écoles pour milieux très favorisés, les députés ont confié au recteur le soin de veiller à la mixité sociale

– Suppression de nombreuses classes voire écoles hors REP/REP+

– Multiplication des RPC (regroupement pédagogique concentré)

– Nombreuses classes de maternelles et élémentaire à 28/30 élèves

– La fusion des écoles primaires avec les collèges (« écoles du socle » ou « école des savoirs fondamentaux ») et disparition/reconversion des directeurs d’école

– Suppression des contrats aidés, nombreux dans les établissements scolaires

– Fermeture de classes SEGPA avec prise en charge des élèves concernés (en général des 6ème) dans des classes à 28/30 élèves et de temps en temps une coanimation avec les enseignants de SEGPA (jusqu’à quand ?) Lire la suite

En route vers l’éducation bienveillante

Parents, futurs parents, profs, instits, moniteurs de colos, nounous : on se calme, on se calme, et on pense au cerveau de l’enfant.

Les dernières découvertes scientifiques le prouvent : vouloir « mater » un enfant peut influencer le développement de son cerveau. On s’en doutait mais c’est prouvé.

En effet, le cerveau immature d’un enfant, sous 5 ans, ne contrôle pas encore les émotions, il est donc inutile d’espérer en faire un être « raisonnable ». Il ne fait pas de « caprices », il est juste incapable de gérer ses tempêtes émotionnelles.

Donc, si on laisse un enfant seul avec sa colère, et pire, si on lui hurle dessus, on le frappe, on l’humilie (la totale), le stress engendré (l’hormone cortisol) agit sur l’hormone de croissance des neurones et donc sur le développement du cerveau ! (Voir pour plus de détails l’interview de Catherine Guéguen, pédiatre, dans « Science et Avenir »).

Rebecca Waller, psychologue de l’université d’Oxford, a publié la synthèse de 30 études sur des éducations sévères et punitives (Références des articles de Rebecca Waller). Elle montre qu’en violentant un enfant ou un adolescent, verbalement ou physiquement, l’adulte aboutit au résultat inverse que celui escompté. L’enfant devient « insensible, dur, sans empathie » explique la pédiatre Catherine Guéguen, grande dame de l’éducation bienveillante (in L’école des parents, Revue publiée par la FNEPE, article de Catherine Guéguen, Neurosciences, le cerveau de l’enfant, janvier 2017, n°622).

Bienveillance : capacité à se montrer indulgent et attentionné envers autrui d’une manière désintéressée et compréhensive.

Inversement, quand l’adulte porte un regard compréhensif sur l’enfant et lui parle gentiment, il permet la maturation de son cerveau. L’enfant devient lui même empathique et social. Plus l’enfant reçoit de bienveillance, plus il sécrète de l’ocytocine (hormone du lien social, de l’amour, du plaisir), plus il devient comme nous le souhaitons, calme, lui même bienveillant, etc.

cerveau

En somme, nous les adultes, devons être des exemples. Si nous crions, l’enfant criera. Si nous sommes doux, confiants, patients, l’enfant le sera aussi…Bien sûr il faut rappeler le cadre éducatif et expliquer pourquoi on dit « non », il ne s’agit pas du tout d’être laxiste.

Une relation aimante, basée sur la bienveillance et la confiance, offre au cerveau de l’enfant la possibilité de se développer de la meilleure des façons. Il sait « exprimer ses émotions, aimer, coopérer, il réfléchit, aime apprendre, découvrir et il a du plaisir à vivre » (Dr Catherine Guéguen, op. cit.).

Cela peut sembler à évident à beaucoup et ça l’est, en effet. Pourtant, énormément d’enfants subissent encore des violences de tous ordres aujourd’hui dans le monde : 4 enfants sur 5 selon l’UNICEF…

Une initiative locale intéressante

Estelle m’a clairement inspiré cet article. Mère de quatre enfants, dotée d’une expérience de famille d’accueil et d’animatrice socio-culturelle, elle a créé son emploi en partageant son expérience éducative autour de ce concept d’éducation bienveillante. Elle met en oeuvre au sens pratique cette éducation basée sur « la confiance, la communication et le respect mutuel » (Estelle, dans « Vivacité« , son site Internet). Elle anime des ateliers pour les professionnels de l’éducation (écoles, relais assistantes maternelles, etc.) mais aussi pour les familles.

Elle montre aux parents, dans son local à Pluduno, en Bretagne, comment pratiquer la communication non violente ou comment gérer le temps libre des enfants, et d’autres sujets tous plus inspirants les uns que les autres, surtout quand elle y ajoute par exemple les notions d’éco-citoyenneté ou la pratique du yoga.

Voici son site internet, qui est la vitrine de ses activités : Vivacité.

vivacité prog.jpg

Certes éduquer un enfant est parfois difficile et nul n’est parfait. Cependant, il nous revient de faire de notre mieux car l’éducation est « l’arme la plus puissante que l’on ait à disposition pour changer le monde » (Nelson Mandela).

Anna Scheele

Pour aller plus loin, je vous conseille le best seller de Catherine Guéguen Pour une enfance heureuse (repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau), Pocket, 2015.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Trouver sa mission de vie ~ Comment cela offre la liberté, la vraie par Birgit Walsh, coach

Je partage avec vous cet article d’une amie coach expatriée à Shangaï. Birgit Walsh est spécialisée dans les changements de carrière. Elle nous donne de précieux conseils et franchement, je n’aurais pas mieux compilé toutes les pistes qu’elle vous propose afin de conquérir votre propre Liberté.

TROUVER SA MISSION DE VIE par BIRGIT WALSH

birgit.jpg

Birgit Walsh – Coach professionnelle – Créatrice de « Pilote de ma vie ».

Elle est experte en transformation de carrière auprès des francophones à travers le monde. Elle accompagne plus particulièrement les personnes qui sont insatisfaites dans leur carrière et qui veulent retrouver le plaisir de travailler.

jersey_parachutisme_en_face_[1280x768].jpg

Enregistrer