Comment (bien) se protéger des virus : corona, grippe, etc.

Parce que je constate que le gouvernement s’en « lave les mains » de notre sort, je vous donne des indications naturelles et de bon sens afin de préserver votre précieuse santé. Je suis praticienne de santé naturelle (naturopathe) et nous avons des moyens simples et puissants pour rester en parfaite santé, peu importe le contexte d’épidémie ou pas. Cela a un rapport avec notre hygiène de vie : état émotionnel, sommeil, alimentation, aide par les plantes…Je rappelle aussi qu’un virus ne s’installe dans notre corps que si nos propres défenses ne font pas leur travail : « Béchamp avait raison, le microbe n’est rien, le terrain est tout. » (Louis Pasteur). Alors musclons notre système immunitaire !

Les conseils

🌟 La peur est la pire des émotions, elle effondre votre système immunitaire donc il faut absolument lui mettre un gros coup de pied au derrière. Quand nous éprouvons de la peur, les forces baissent et nous sommes en plus amenés à agir de façon irrationnelle. Les télévisions et radios « mainstream » font justement tout leur possible pour nous faire peur donc éteignez-les et renseignez-vous par d’autres sources (« Le fil d’actu » de Tatiana par exemple 😉 ). La peur empêche de bien dormir d’un sommeil réparateur et sans sommeil correct, cela affecte aussi nos globules blancs, qui assurent notre défense ! Donc on se détend, on se change les idées, on prend des pauses relax ! Voir aussi l’article sur les moyens d’élever ses vibrations. Vous saurez ainsi comment passer de la peur à la joie. Quand quelqu’un vibre haut, il est impossible de développer une maladie sauf cas génétiques !

🌟 Je rappelle qu’un petit masque en papier ne protège d’aucun virus ou microbes. En cas d’épidémie ce sont des masques avec des bords qui adhèrent à la peau que l’on utilise, pas de petits masques en papier : «Je n’ai jamais vu de rapports très convaincants sur l’utilisation des masques chirurgicaux contre le développement d’une épidémie», explique le Pr Antoine Flahaut, directeur de l’École des hautes études en santé publique dans le Figaro magazine de 2009 en évoquant la grippe A. Ils peuvent servir surtout à un malade qui va ainsi protéger son entourage mais pas à quelqu’un de sain qui souhaite se protéger. Le mieux est encore d’éviter les foules, les lieux publics, les sorties le temps que l’épidémie se calme.

🌟 Faites une cure d’environ 3 semaines de PROPOLIS ou d’ EXTRAIT DE PÉPINS DE PAMPLEMOUSSE (EPP) (suivre le dosage du fabricant). En pharmacie ou boutique bio.

🌟 On mise aussi sur les PROBIOTIQUES (lactobacilles) car 70% de notre système immunitaire se trouve dans la flore intestinale ! On utilise les probiotiques surtout si l’on est de santé fragile, malade, âgé ou affaibli par beaucoup de stress, une ancienne bronchite ou une maladie chronique comme le diabète. Les probiotiques se trouvent dans les yaourts, à raison de 1 à 2 par jour, des aliments lacto-fermentées type kéfir et choucroute ou dans les compléments alimentaires.

🌟 Vitamines C et D et toutes celles du groupe B (dans l’alimentation, sauf pour la vitamine D il faudra certainement l’acheter en complément si vous vivez en Europe car en fin d’hiver nous sommes souvent carencés ! ). Pour fixer la vitamine D n’oubliez pas de vous exposer un peu au soleil. Voyez-vous même quels aliments vous aimez et qui contiennent ces vitamines (la liste serait trop longue ici).

🌟 La diffusion d’huiles essentielles dans l’air chez vous ou au travail va aussi être très efficace : tea tree OU ravintsara OU eucalyptus radié OU romarin à cinéol. Pour cela il faut un diffuseur d’huiles essentielles, sinon vous pouvez en mettre sur les tapis, les canapés, les coussins…

🌟 Il est aussi possible d’appliquer ces huiles essentielles sur le corps : les poignets et le plexus solaire en friction. On peut aussi masser la plante des pieds et le dos. Vérifiez avant sur un petit coin de peau que vous n’avez pas de réaction allergique jusqu’au lendemain. déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux bébés, aux personnes allergiques et aux asthmatiques.

🌟 Infusions de thym ou d’échinacée par exemple. Rappel : on ne fait jamais bouillir une infusion sinon nous tuons les principes actifs ! 👌💯

🌟 Pensez aussi aérer votre habitation et prendre l’air en marchant par exemple au milieu des arbres, notamment les pins / sapins qui sont remplis de terpènes, substances fortement immunisantes. Bien sûr éternuez au creux du coude !

🌟 Évitez de rendre visite aux personnes fragiles car vous pouvez être porteur sain, la période d’incubation du covid 19 étant de 14 jours, vous pouvez très bien avoir le virus sans qu’il ne se soit déclaré tout en le transmettant à des gens !

🌟 La prudence sera aussi d’éviter les foules, les lieux publics, les claviers partagés, les poignées de portes, les lieux climatisés, confinés, les piscines, les cinémas…

En prime vous avez droit à une recette très facile, peu chère et sans perturbateurs endocriniens comme dans les gels du commerce (j’ai vu que le marché noir du net vend très cher les flacons de gel).

RECETTE DU GEL DÉSINFECTANT POUR LES MAINS :

Dans un flacon propre (récupéré c’est très bien) :
🌟 25 ml de gel d’ALOE VERA (2 cuillères à soupe).
🌟 5 ml d’alcool à 70° ou de vodka (1 cuillère à café).
🌟 5 ml d’huile végétale (amande douce, jojoba, chanvre, olive : au choix, 1 cuillère à café).
🌟 10 gouttes d’huile essentielle de TEA TREE.
🌟 5 gouttes d’huile essentielle de RAVINTSARA ou de LAVANDE OFFICINALE.

Mélangez fortement tous les ingrédients : vous avez votre gel ! 😀
déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux bébés, aux personnes allergiques et aux asthmatiques.
ne pas se frotter les yeux après application.
Mais sans gel le mieux est quand même un bon lavage de mains et poignets pendant environ 1 mn !

Je vous envoie mes meilleures vibes, votre dévouée,

Anna Scheele

©Technosphere2020 🌱🎶💫💓

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

6 huiles essentielles à avoir sous la main

Je propose ici 6 huiles essentielles de base et pourquoi en disposer, chez soi ou en voyage (elles passent parfaitement dans les aéroports internationaux). Ces 6 essences de plantes vont régler la plupart des maux du quotidien et vont vous permettre de vous soulager et de vous guérir.
En revanche, je n’explique pas comment les utiliser car cela est à considérer en fonction de chacun et nécessite la consultation d’un bon livre, de son pharmacien ou de son naturopathe. Il est possible de les inhaler, les diffuser, les appliquer parfois pures, souvent diluées dans de l’huile végétale sur la peau ou de les utiliser en massage. Certaines s’avalent ou s’incorporent dans une préparation culinaire (attention, ne jamais les prendre à la légère tant elles sont puissantes !)
Il faut toujours les choisir 100% pures et naturelles, ainsi que biologiques. Je les achète souvent en pharmacie ou dans ma coopérative bio.

1. La Lavande officinale (ou lavande vraie) – (Lavandula officinalis)

route_de_la_lavande_bandeau

Elle est ma reine, ma préférée absolue pour sa polyvalence. Certains lui consacrent des livres entiers, oui ! Pour elle toute seule ! Ceci pour vous dire à quel point elle est puissante et familiale (elle est l’une des rares à convenir aux bébés).

  • Antiseptique et antibactérienne, comme beaucoup d’essences de plante.
  • Calme fabuleusement le système nerveux (même les chocs émotifs, l’asthme, les spasmes digestifs…).
  • Décontracte les muscles (donc idéale après une dure journée).
  • Cicatrise la peau, les boutons, soulage les brûlures.
  • Régénère l’épiderme et intéressante en cas d’eczéma, psoriasis, prurit (démangeaisons), escarres, ulcères, vergetures, cicatrices.
  • Antimigraineuse.
  • Agit contre l’hypertension, les palpitations, la tachycardie.
  • Repousse les insectes et les poux.

2. Le Tea tree (ou l’arbre à thé) – (Melaleuca alternifolia)

tea-tree

Le tea tree m’accompagne aussi depuis plus de 15 ans. Il est d’origine australienne, comme Nerys Purchon, la femme qui m’a fait découvrir en détails les grands pouvoirs des huiles essentielles dans son livre La Bible de l’aromathérapie, Marabout, 2001. Le tea tree est très puissant et également polyvalent, comme la lavande mais pour d’autres usages.

  • Propriétés anti-fongiques, anti bactériennes, anti virales et anti-protozoaires.
  • Efficace sur les troubles infectieux de la peau (acné modérée, dermatites, herpès buccal, mycoses, plaies chroniques type escarres, verrues -même si la cannelle est encore plus efficace pour cela -).
  • Agit contre les infections génitales (candida albicans, Gardnerella vaginalis).
  • Agit contre les infections ORL (angine, laryngite, trachéite, rhume, rhinite, grippe, rhinopharyngite), sinusite, otite.
  • Agit contre les infections respiratoires (bronchites, toux grasses)
  • Lutte efficacement contre les infections de la bouche (gingivites, aphtes…)
  • Anti-poux
  • Un essai clinique démontre même son efficacité dans le soin de plaies chroniques à germes résistants (Staphyloccoque doré !).

3. La Menthe poivrée – (Mentha piperita)

menthe-poivree-bio-huile-essentielle-mentha-piperita-10-ml-pranarom

Elle est celle qui nous sauve lors des épidémies de gastro-entérites…Elle nous enlève radicalement la nausée. Mais ce n’est pas son seul avantage, elle dispose de belles propriétés anti-douleurs et anti-inflammatoires.

  • Réduit voire supprime les douleurs habituellement soulagées par le froid (entorse, traumatisme, coups, bleus, claquage, piqûre).
  • Soulage les jambes lourdes et/ou gonflées.
  • Soulage les maux de tête.
  • Contre le syndrome du côlon irritable.
  • Contre les spasmes intestinaux.
  • Antinauséeuse (gastro, mal des transport).
  • Contre les ballonnements, aide à expulser les gaz…mmmh !
  • Contre la mauvaise haleine.
  • Stimule le travail de la vésicule biliaire.
  • Utile contre les troubles ORL (sinusites, rhumes, rhino-pharyngites).
  • Dynamisante (fatigue psychique, physique, au volant, baisse de concentration).
  • Utile contre trac, angoisse, oppression thoracique, peur.

4. L’Eucalyptus radié – (Eucalyptus radiata) 

eucalyptus-leaves-1234010_1920

Il existe environ 900 espèces d’eucalyptus ! Je parle bien de l’eucalyptus radiata, plus doux que le globulus et donc accessible aux enfants. Il sera très utile surtout pour assainir un air ambiant en prévention de maladies hivernales par exemple mais aussi pour fluidifier des sécrétions bronchiques afin de les évacuer facilement.

  • Antimicrobien et antiviral (idéal notamment pour tous les germes de la sphère ORL).
  • Anti inflammatoire et expectorant.
  • Dilate les bronches donc idéal en cas d’asthme ou de bronchite obstructive.
  • Soulage les douleurs musculaires et articulaires.
  • Désodorise et assainit l’air ambiant.

5. La Camomille romaine (ou noble) – (Chamaemelum nobile)

camomille

  • Troubles de l’endormissement (testé et approuvé).
  • Pré-anesthésie et sédation.
  • Troubles nerveux de tous genres (de la peur à la colère, de l’hypersensibilité à la spasmophilie + chocs émotionnels).
  • Douleurs neurologiques (sciatiques, névralgies, troubles pré-menstruels, crampes intestinales).
  • Douleurs, y compris chez le petit enfant (poussée dentaire, colique du nourrisson).
  • Dermatites d’origine émotionnelle.

6. Le giroflier – (Syzygium aromaticum)

Clove tree with spicy raw flowers and sticks

Grâce à ses grandes propriétés antalgiques (l’eugénol), l’huile essentielle de giroflier est un puissant antidouleur. Le clou de girofle est le bouton floral séché du giroflier, un arbre originaire des iles Molluques dans l’archipel indonésien.

  • Antidouleur (carie, rage de dent, migraine liée à cela).
  • Anti-infectieuse, anti-fongique, antivirale, antibactérienne (donc aide à combattre les infections, notamment ORL mais aussi les infections de la sphère génitale ou les mycoses des pieds, les parasitoses, les verrues…).
  • Stimule l’appareil digestif (de l’estomac aux intestins !).
  • Tonique générale (glandes endocrines, système immunitaire, système nerveux, tonique sexuelle, anti fatigue, favorise les contractions utérines donc aide à l’accouchement, etc.).
  • Soulage les angoisses, les idées noires, le manque de confiance.
Il en existe bien d’autres que je chouchoute comme le romarin, le ravinsara, le géranium, le palmarosa, l’ylang ylang, etc. Mais je voulais m’en tenir au strict nécessaire. Quand je suis partie avec mon petit gars en Asie pendant des mois, ce sont ces 6 huiles essentielles que j’avais dans la valise ! Et nous avons toujours été protégés et soignés grâce à elles. Merci la Nature… ❤
⊗ Attention la plupart des huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez l’enfant de moins de 6 ans, chez les femmes enceintes et allaitantes. Cet article ne remplace pas un avis pharmaceutique ou médical. En cas de doute ou de besoin, il est toujours recommandé de consulter un naturopathe ou un médecin. Les huiles essentielles ne peuvent se substituer à un traitement médicamenteux sans avis médical ou pharmaceutique préalable. Je ne saurai être tenue pour responsable quant aux conséquences provenant d’un emploi, abusif ou non, des informations mentionnées dans cet article purement informatif.

Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€2,00

Anna Marguerite Scheele ©Technosphere 2020

cropped-logo-fb-2019-june-ok-1.png