Plus tu vibres haut, moins tu tombes malade !

182980294_10219948722894871_830196939304350979_n-1

Vous m’offrez un thé pour me remercier ?

J’ai choisi d’écrire de façon libre et d’être dans le vrai, je renonce donc aux publicités et aux partenaires pour votre grand confort. Votre don permet à ce site d’exister alors un grand MERCI pour votre belle contribution. Vous pouvez m’offrir 1, 2, 3, 100 thés si vous voulez, santé ! ❤ Anna

2,00 €

Tout ce qui nous entoure est fréquences et énergies (cf. Tesla, Einstein, Kastler, Haramein…etc.). Nous émettons une fréquence, tout comme un chat, un arbre, une pierre, un lieu, un objet, une planète. Cette énergie est mesurable mais varie en permanence. C’est pourquoi, si vous allez voir un radiesthésiste sérieux il devra vous mesurer au moins 3 fois votre taux vibratoire puis en faire une moyenne.

Le taux vibratoire correspond à une intensité énergétique. Nous sommes composés d’énergie densifiée et nous vivons dans un «bain» d’énergie éthérée. Il y a interaction permanente entre ces différentes qualités de vibrations. Dans l’univers et sur cette planète, rien n’est neutre et immobile, au contraire ! Tout agit sur tout, tout vibre et ondule en permanence et tout est solidaire, relié. Si vous préférez, l’individualisme en énergétique n’existe pas, c’est pourquoi toute action de notre part agit sur ce qui nous entoure et le modifie. Il faudrait apprendre aux enfants dès leur plus jeune âge à veiller à la qualité de leurs pensées et de leurs paroles puisque l’on sait que cela impacte le taux vibratoire et les énergies qui l’entourent ! Nos pensées sont par ailleurs facilement captées par des électroencéphalogrammes (ou mieux encore, le magnétoencéphalogramme) qui démontrent qu’elles génèrent un champ d’énergie. On savait que nos cellules vibraient depuis les recherches du physicien russe Lakovsky dans les années 1920, recherches confirmées dans les années 1960 par un autre physicien, Fröhlich, un Anglais, prix Nobel, qui a confirmé les travaux de Lakovsky : «Oui, les cellules émettent des champs électromagnétiques.»

En Russie par exemple, la médecine vibratoire est officielle et l’utilisation de l’appareil « Mora » (appareil de biorésonance) est courante. Le Mora, de l’ingénieur et du médecin Morell et Rasch, mesure le taux vibratoire de chaque organe et en cas de vibration inadéquate, le Mora sait y remédier grâce à un procédé d’inversion de phase à 180° qui correspond à un antidote électrophysique ! Le Mora fait vibrer correctement vos cellules !

Mais la pensée ! Vibrante ! Cela est difficile à croire et pourtant l’influence de nos pensées et de nos émotions sur le corps a été démontrée par l’Institute of Heartmath en Californie qui a notamment prouvé que les émotions et les pensées modulaient le rythme cardiaque et le signal électromagnétique du coeur ! Audrey Mouge évoque le travail de cet institut et explique dans son livre¹ que :

« Chaque battement du coeur produit une impulsion électrique envoyée au reste du corps. Ce courant électrique transitant par un conducteur – le sang – crée ce champ électromagnétique. Son signal rythmique et électromagnétique est de loin le plus puissant puisqu’il est, par exemple, cinq mille fois plus fort que celui produit par le cerveau. Tous les signaux que produit le coeur ont une importance régulatrice pour le reste du corps. Non seulement son champ imprègne chacune de nos cellules mais il iradie également à l’extérieur de nous-mêmes. À tel point qu’il peut être mesuré jusqu’à une distance de trois mètres au moyen de détecteurs sensibles, les magnétomètres. Ce qu’on appelle le champ peut aussi être vu comme une onde porteuse d’informations. Le travail de l’Institute of Heartmath a clairement démontré que l’onde d’information du coeur était modulable par des modèles émotionnels. « Si l’on se sent en colère, frustré ou irrité, l’information qui est exprimée sur ce champ magnétique sera très différente que si l’on ressent de l’attention, de l’amour ou de la compassion, explique Rollin McCraty, directeur de recherche dans cet institut. Les émotions négatives comme la colère, l’irritation ou l’anxiété créent ce qu’on appelle des rythmes incohérents ou des modèles désordonnés. Les émotions positives, comme l’amour, le pardon, la gratitude amènent toutes à un rythme cardiaque ordonné. Lorsque nous apprécions la beauté d’un coucher de soleil, par exemple, notre coeur bat également à un rythme cohérent. or, la cohérence est l’état physiologique optimal qui facilite les processus naturels de régénération du corps. »²

Voici à ce propos un article que j’ai écrit sur la pratique de la « cohérence cardiaque » qui est simple et puissante !

Comment mesurer un taux vibratoire ?

Grâce à un radiesthésiste ou un magnétiseur habitué à pratiquer cela. Nous utilisons un pendule et une planche visuelle, le pendule pointe vers le taux vibratoire que l’on veut mesurer. Cette mesure se fait en unités Bovis. L’idéal est d’essayer d’atteindre un taux vibratoire de 12 500 UB (unités Bovis) pour rester en bonne santé.

 
unité bovis échelle - cadran
 
Mais je dois avouer que la mesure Bovis n’est pas absolument essentielle car nos émotions, nos sentiments et notre forme physique sont nos meilleurs « baromètres » énergétiques. Des émotions négatives comme la colère, l’anxiété, la jalousie, le doute ou la pire : la peur nous montrent clairement qu’il y a un manque d’harmonisation énergétique et que nous vibrons bas. Si nous réussissons à identifier le problème, nous pourrons changer la source de cette perturbation émotionnelle et avancer dans la vie en bonne santé émotionnelle et donc en bonne santé physique.

En choisissant d’évoluer vibratoirement, vous allez progresser sur le plan émotionnel, spirituel et physique mais vous allez également élever le taux vibratoire de votre entourage, par effet de résonance !

Un autre baromètre de la santé : la mesure des niveaux de conscience

David Hawkins, docteur en médecine, psychiatre, physicien, chercheur et conférencier de renommée mondiale et prix Nobel Linus Pauling a plusieurs fois expliqué lors de ses dizaines de conférences qu’en voyant le patient, il connaissait déjà la cause de la maladie.

Ce médecin, célèbre pour ses travaux sur la vibration et les niveaux de conscience, classe les émotions en fonction de leur fréquence.

Voici ce qu’il dit :  » Beaucoup de gens tombent malades parce qu’ils n’ont pas d’amour, ils n’ont que la douleur et la frustration. Les personnes ayant des fréquences de vibration inférieures à 200 sont facilement malades. » (La fréquence vibrationnelle est communément appelée « champ électromagnétique ».)

echelle-de-conscience-de-hawkins-mon-carre-de-sable

David Hawkins a découvert que les personnes qui sont malades ont presque toutes des pensées négatives. Quelles sont les pensées qui ont des fréquences de vibration en dessous de 200 ? Les gens qui aiment réclamer, critiquer, accuser et avoir la haine des autres vibrent très bas et naturellement, ces personnes acquièrent facilement de nombreuses maladies différentes comme des cancers, des maladies cardiaques et vasculaires, toutes sortes de dépressions et autres dégénérescences dont je préfère taire le nom. Attention il existe d’autres causes aux maladies comme la génétique, l’alimentation ou l’environnement dans lequel nous vivons (pollutions de toutes sortes).

Hawkins témoigne que dans ce monde, la plus grande fréquence de vibration qu’il ait constatée était de 700. Quand une personne qui vibre haut apparaît, son énergie affecte le champ magnétique positivement. Inversement, quand une personne a beaucoup de pensées négatives, non seulement elle se rend malade mais en plus elle affecte (infecte ?!) aussi le champ magnétique environnant. En tant que magnétiseuse, j’explique à mes consultants comment se protéger de ces basses vibrations et comment augmenter les siennes propres.

Je concluerais en réaffirmant que les pensées et les émotions ont une grande influence sur la santé. Je vous suggère donc d’augmenter peu à peu la qualité de vos pensées et de vos émotions. J’ai justement écrit un Article qui vous explique comment élever ses vibrations !

❤ ❤ ❤

Notes : ¹ Mouge Audrey et Allix Stéphane, Le pouvoir guérisseur de l’Amour, une enquête aux frontières du divin, éditions La Martinière, 2015.

² The Living Matix, documentaire américain rélaisé par Greg Becker et Harry Massey, Emaginate Productions, 2009.

David R Hawkins, Letting go : The Pathway of Surrender, Hay House Inc, 2012

Votre dévouée, Anne Marguerite Scheele ©Technosphere 2020

 

La musique en 432 hertz, c’est mieux…

Il est prouvé, notamment grâce à la physique quantique, que le son a une influence sur la matière, sur notre corps physique mais aussi sur notre psychisme.

Nous avons perdu la science sacrée du son et pourtant Pythagore nous l’avait expliquée il y a 2500 ans… Pour le célèbre mathématicien, la musique est la science du rapport entre les vibrations (voir pour cela la suite des nombres harmoniques où l’on retrouve le nombre d’or). Mais bien sûr, l’école préfère inculquer son théorème de géométrie, parfois utile mais peut-être pas autant que les vibrations musicales, non ? Comme quoi, tout est relatif…

music-162709_1920

Depuis les années 1950, l’Europe entière a calé la note « la » sur la fréquence de 440 hertz. Or il semble que cela soit une grave erreur…En effet, se caler sur un « la » à 432 hertz transforme les vibrations en quelque chose qui va vraiment toucher notre coeur car c’est aussi la fréquence à laquelle vibre la nature. Le son calé en 432 hertz a quelque chose de plus relaxant, doux, rond pour l’écrasante majorité des musiciens. Pour les musicothérapeutes, écouter de la musique en 432 hertz permet la synchronisation de nos deux hémisphères du cerveau et ouvre la connexion à notre espace sacré du coeur, qui nous permet de « percevoir ».

La fréquence de 432 hertz correspond à notre accordage naturel qui nous connecte à « la source ». Elle nous permet de « capter » les informations, d’enclencher notre intuition.

En 432 hertz, on lâche le mental pour entrer dans une perception beaucoup plus globale du monde.

Tout est vibration nous explique depuis 70 ans la physique quantique, il est donc évident que les ondes sonores, qui sont des fréquences vibratoires, peuvent nous impacter. Mieux, elles semblent constituer un éventuel lien entre le visible et l’invisible.

Si cela vous intéresse, je partage avec vous cette excellente vidéo qui développe parfaitement ce thème, elle donne la parole à Cyrille Campo (auteur-compositeur) et à Aline Algudo (chanteuse et musicothérapeuthe).

Ci-dessous, vous pouvez écouter les deux versions de l’Andantino de Mozart (la version à 432 hertz commence au début, ensuite la version à 440 hertz débute à 3.44 minutes).

« Harmonisez la vie en accord avec les fréquences de la nature et il y aura plus de joie, de bonheur et de beauté dans nos expériences de tous les jours. » Edgar Cayce (médium américain, 1877 – 1945)

© Anna Scheele

Sources et liens :

♦ Pour convertir la musique en 432 hertz, allez à la fin de cet article (il faut installer le logiciel gratuit Audacity) : Comment convertir sa musique en 432 hz ?

Pourquoi vous devriez convertir votre musique en 432 hertz

Sur l’importance du 432 hertz

Un article comparatif, en français, sur la différence entre 440 et 432 hertz

♦ Une radio en streaming qui ne diffuse que de la musique en 432 hz, c’est ici 🙂

Vous voulez savoir comment être heureux ? Entretien avec le thérapeute Franck Lopvet

Cet homme reprend tout ce que j’ai réalisé grâce à l’étude de la physique quantique et à l’acceptation de mon intuition. Je vous la partage par pure amitié car il nous offre une vision très intelligente de nos existences.

Chaleureusement, Anna

Le site de Tistrya : http://www.tistryaprod.com