La descendante d’Eisenhower dénonce la cabale et ses projets diaboliques

Laura Eisenhower est l’arrière petite-fille de l’ancien président américain Dwight David Eisenhower (1890-1969). L’ancien général cinq étoiles, qui commandait les forces alliées en Europe pendant la seconde guerre mondiale est connu pour avoir établi des contacts exo-planétaires avec des êtres de type « nordiques » mais aussi avec ceux que l’on nomme les « gris » rapporte le Daily Mail en 2012. Les passionnés d’ufologie le savent depuis longtemps, mais c’est la première fois qu’une confirmation nous provient d’un ancien consultant du Congrès américain et du Pentagone, dans l’émission de Frank Skinner, « Opinionated », sur la BBC2. D’après lui, les entretiens auraient eu lieu en 1954 à la base Air Force d’Holloman, au Nouveau Mexique.

M.Good a précisé que de nombreuses personnes avaient été témoins de ces rencontres en ajoutant que :« Les Aliens ont établi des contacts formels et informels avec des milliers de gens à travers le monde et de tous horizons ».

Laura est une chercheuse et conférencière sur les thèmes de la santé, de l’exo-politique, de l’alchimie, de la métaphysique et de l’histoire galactique. L’un de ses buts est de nous libérer de la boucle temporelle holographique de troisième densité (ou troisième dimension), des faux systèmes archoniques et du complexe militaro-industriel. Elle dévoile des agendas cachés afin que nous puissions reprendre notre pouvoir. Elle souhaite par dessus tout inspirer la conscience d’unité et nous ramener au point zéro énergétique, au champ unifié et à la totalité de nos pouvoirs divins. (cf. biographie de son site indiqué en source en bas de cet article).

Pour Laura, les « élites » ont conclu des accords avec des forces noires pour réaliser leurs plans criminels, en utilisant l’argent des contribuables. Ils auraient des projets secrets dans l’espace, des technologies qui nous sont inconnues et une volonté de contrôle mondial, bafouant ainsi les lois cosmiques les plus basiques.

Laura s’adresse à l’État Profond : «… ne croyez pas que vous pouvez soudainement nous mettre des vaccins dans le bras pour nous utiliser comme votre propriété, quelque chose d’autre vient derrière tout ça, désactivant complètement votre capacité à nous extorquer un consentement. Nous sommes des êtres souverains et ce plan est une violation des codes de la Création ».

Elle parle d’extra-terrestres bienveillants et malveillants mais aussi de manipulation d’ADN et de manipulation tout court d’ailleurs, afin de nous maintenir dans l’ignorance, la division et la souffrance. Elle dit que nous devons cesser de nourrir ces monstres. Et elle a bien raison. Nous devons absolument retrouver notre pleine conscience et redevenir des humains libres et souverains.

Je pense que la situation mondiale actuelle dépasse largement notre humanité et qu’elle résulte d’un conflit multidimensionnel et millénaire.

Voici sa prise de parole sous titrée en français, à vous de vous faire une opinion.

Mise à jour du 1er juin 2021 : la chaîne youtube sur laquelle elle s’exprimait a été suprimée, le censure va grandissant, aussi je vous envoie vers la plateforme Odyssée qui est encore libre et sur laquelle sa vidéo a été relayée : https://odysee.com/@LaV%C3%A9rit%C3%A9Vraie(Autres):2/laura-eisenhower-et-loligarchie-mondiale-luciferienne:2

Bien à vous, Anna Scheele ©Technosphere

Vous m’offrez un thé ?

J’ai choisi d’écrire de façon libre, je renonce aux publicités et aux partenaires pour votre grand confort. Votre don permet à ce site d’exister alors un grand MERCI pour votre belle contribution. Vous pouvez m’offrir 1, 2, 3, 100 thés si vous voulez, santé ! ❤

2,00 €

Sources :

https://www.dailymail.co.uk/news/article-2100947/Eisenhower-secret-meetings-aliens-pentagon-consultant-claims.html?ito=feeds-newsxml

https://www.whitehouse.gov/about-the-white-house/presidents/dwight-d-eisenhower/

Le site de Laura Eisenhower https://cosmicgaia.org/

Walking Alive – 1 –

Je reviens du centre ville de L* en Bretagne, partout des mougeons portent leur masque, bien haut sur le nez, presque sur les yeux au cas où le virus pénètrerait aussi tes globes, comme l’a d’ailleurs suggéré une étude très sérieuse mentionnée par ce merveilleux complotiste de Trotta. Dans la rue, les jeunes sortent de leurs abominables écoles et gardent le masque, ils n’ont même plus idée de l’ôter. On s’habitue on dirait. On s’acclimate. On veut pas « tuer mamie ». La propagande fonctionne du tonnerre. Sur le parking du lycée, je vois les profs entrer dans leur voiture avec leur masque et garder le masque en conduisant. Ces gens sont les profs de mon fils, de nos enfants. J’étais moi-même prof de lettres, et jamais je n’aurais pu entrer dans ce jeu. J’ai bien fait de démissionner il y a 3 ans. Dans les rues, la peur suinte partout, la peur mais aussi on le sent, la soumission et l’indifférence. Les regards s’évitent, comme si allait chopper le corona rien qu’avec un contact visuel. Un mauvais film. Un truc fou auquel on n’aurait pas pensé il y a 1 an. Bon, on sait que ce monde immonde n’allait pas durer vu la férocité de la tournure globale des évènements à tous niveaux mais un virus contre les humains : comme c’est pratique pour tout accélérer ! Les diminuer, les restreindre, les faire taire. Les mettre en danger avec des masques inutiles. Les désespérer. les culpabiliser. Les achever avec du rivotril. Nos gouvernants sont aussi de très bons énergéticiens, ils savent que la peur est le pire des sentiments, il est celui qui vous ferait tuer des innocents…

Ce soir notre dictateur va encore parler à la télé. Moi j’ai vendu mes deux télés il y a des années, je ne supportais plus leurs conneries, même plus un jingle, même plus arte, plus rien. Je ne voulais pas non plus que mon gosse avale leurs salades et devienne un bon petit conditionné pitoyable. Avec l’argent de la vente, j’ai acheté des vinyles, c’était un jour splendide. Bref, ce soir notre dictateur va parler de la plan-démie mondiale et sûrement nous annoncer un recul encore plus cinglant de nos libertés fondamentales, notamment celle de circuler librement. Comme si un virus avait des horaires. En revanche, l’hopital public n’est doté d’aucun moyen supplémentaire, il meurt, comme l’école, comme la poste, comme la sécu, comme la gentillesse, la joie, comme…nos droits humains fondamentaux.

J’apprends aujourd’hui qu’il y a de la zéolite d’argent dans les masques Dim, j’avais choisi ceux là pour mon enfant qui a l’obligation du port du masque au lycée mais conseil de le laisser sous le nez au maximum car je ne vois pas pourquoi on nous empêcherait de respirer. Bref, je savais que les masques en papier bleu sont dangereux à cause des petites fibres qui se mettent peu à peu dans les poumons. J’ai pris les lavables Dim. Ils sont toxiques aussi. Mon fils tousse, il a encore mal à la gorge. Il n’est quasiment jamais malade d’habitude. Je n’ai pas le droit de le retirer de l’école. Pourquoi ? Mais parce que je l’ai déjà fait 2 ans alors que son père s’y opposait. Nous avons même eu la visite de l’ASE à cause de ce désaccord que le père avait signalé au Cned. Mon fils, lui, il adorait faire l’Instruction à domicile, surtout que la première année on était en vadrouille jusqu’au Vietnam. Mais bref, la juge m’a autorisé à faire l’IEF pendant deux ans puis retour en « milieu scolaire fermé » (on dirait un vocabulaire carcéral) afin de satisfaire l’autorité parentale paternelle. 2000 balles d’avocate et un an de contrôle social plus tard, nous n’avons pas envie de revivre la même situation (on nous avait menacé de placer l’enfant quand même alors que le gosse est plus épanoui que tout… ). J’ai vu les rapports mensongers des assistants sociaux qui ont la parole prédominante devant un juge. On la sent à ce niveau la dictature aussi : nos enfants ne nous appartiennent pas, la République les veut. D’ailleurs notre empereur Macaroni 1er a parlé d’interdire l’IEF sous prétexte de dérives islamistes alors que des milliers de familles non musulmanes déscolarisent leurs gosses parce que ce système est incapable de les former à quoi que ce soit d’intelligent. Nous sauvons nos enfants et ils viennent nous menacer jusque dans nos cuisines. Voilà la vérité.

Je rêve de vous parler bientôt d’une idée de sécession. Se détacher de ce corps malade qu’est notre institution afin de créer notre propre système. Cela se voit d’ailleurs, cela se dessine : la société se scinde en deux. D’un côté les éveillés, de l’autre les mougeons (pour lesquels je n’ai pas de haine mais de la compassion).

Fraternellement, Elena Vavilova @Technsophere 2020

« Il n’y a pas de liberté pour l’ignorant. » Marie Jean Antoine Nicolas de Caritat, marquis de Condorcet

Article du « Nouvel observateur » sur la toxicité du zéolite d’argent dans les masques blancs « dim », vous savez celui dans lequel a failli s’étouffer notre président.