Quand la musique soigne #1 : Gaïa 963

Vous connaissez ma passion pour la musique et en vérité, je pense que je dansais déjà dans le ventre de ma mère tellement j’aime les rythmes et les sons. Petite, je jouais de l’alto puis du violon et cela a duré jusqu’à ce que je découvre les musiques électroniques et leurs possibilités infinies.

Aujourd’hui je suis thérapeute : naturopathe et magnétiseuse et naturellement, j’inclus le son à ma pratique. Nous savons depuis longtemps que le son et les fréquences impactent directement le corps physique (Travaux de Marie-Louise Aucher, fondatrice de la psychophonie – En savoir plus sur ses travaux). Aussi, je viens d’acquérir des diapasons thérapeutiques qui viennent d’Inde, mon pays préféré à ce jour. Ces diapasons sont conçus pour vibrer sur les fréquences sacrées. Je viens aussi d’acheter une harpe de cristal avec un « la » en 432 hertz. Et ce n’est que le début…

Comme j’adore le rythme et que je compose des morceaux, j’ai eu l’idée toute simple d’ajouter des fréquences sacrées de guérison à mes morceaux de musique électronique. 9 fréquences sacrées donc 9 morceaux dont voici le premier, Gaïa 963 :

On entend la fréquence 963 hertz dès le début, en même temps que la voix et elle est présente presque tout le long du morceau.

963 hertz : la plus élevée des fréquences sacrées !

Cette fréquence a la propriété de stimuler notre glande pinéale, située dans notre crâne (en forme de pomme de pin, d’où son nom). Cette glande est celle qui nous permet entre autres choses, de nous relier à l’univers et de développer notre intuition. La fréquence 963 est la fréquence de l’unité, de la pleine conscience et de l’élévation spirituelle. Elle correspond au chakra couronne situé sur le haut de notre tête. Cette fréquence nous fait ressentir et accéder à l’Amour Universel. Oui rien que cela !

glande_pineal

Remarquez aussi les 3 chiffres qui la composent : 9, 6 et 3 qui sont des chiffres clés pour qui tente de comprendre l’Univers.

La force qui se dégage du 963 hertz fait entrer la lumière, l’Amour et vous procure un bien-être d’abord mental puis physique. Ainsi cette fréquence vous soulagera du stress, d’une dépression ou de soucis d’insomnie (la glande pinéale produit la mélatonine, l’hormone du sommeil). La fréquence 963 hertz vous aidera aussi à vous retrouver vous-même si vous vous sentez perdu, elle recentre, équilibre et donne la maîtrise de soi.

D’où viennent ces 9 fréquences sacrées ?

Les fréquences sacrées, également nommées solfège sacré, solfège ancien, solfège secret ou encore solfeggio, sont une gamme particulière composée de neuf fréquences : 174, 285, 396, 417, 528, 639, 741, 852 et 963 Hz.

Ces fréquences ont été redécouvertes par le Dr Joseph Puleo comme décrit dans le livre des Codes de guérison pour l’apocalypse biologique par les docteurs Leonard Horowitz et Puleo.dr horowitz et dr PuleoLe Dr Puleo explique qu’il a été intuitivement guidé afin de trouver les 6 fréquences d’origine dans Le Livre des Nombres de La Bible, chapitre 7, versets 12 à 83. Il les a déchiffrés en utilisant l’ancienne méthode de Pythagore de réduction des numéros de versets vers des chiffres entiers. Ces codes ont révélé une série de six fréquences sonores qui correspondent aux six notes disparues de la gamme des anciens solfèges utilisées pour les chants Grégoriens.

« Le nombre est l’essence de toute chose. » Pythagore

« La musique est un exercice d’arithmétique secrète, et celui qui s’y livre ignore qu’il manie des nombres. » Leibniz

Anna Marguerite Scheele ©Technosphere 2020
Sources et pistes :
Ce site est volontairement sans publicités afin de garder une liberté éditoriale. Vous pouvez cependant m’encourager dans la rédaction de ces articles en faisant un DON via paypal, un grand MERCI !

Soutien pour l’écriture de mes articles

Merci ❤

€1,00

Parfois on danse pour d’autres

Steve, petit frère, tu nous a entendus et tu nous a rejoints même, nous étions rassemblés pour toi. Nous avons avalé les kilomètres pour danser en ton honneur. Nous t’avons envoyé tout l’Amour, toute la Lumière et tous les Sons que tu mérites.

Nous n’oublierons jamais.

Nous sommes les derniers gardiens de la fête, la vraie, la fête totale, la fête libre, en lien avec la Terre et les étoiles. Nous savons rassembler et générer des fêtes idéales. Pourtant, nous avons toujours subi des répressions, des violences et des saisies de matériel. Steve qui meurt, c’est la musique qui saigne, c’est la sécurité qui attaque, au secours, on claque. Steve qui meurt c’est la défaite de l’état qui ne mesure même pas ses actions. C’est la signature d’un état meurtrier en faction. Un état qui mutile et raquette ses citoyens. Un état qui violente, Un état qui ment, un état qui tue sa jeunesse innocente et belle.

Paix à ton âme petit frère

Le mouvement Free est beau, vrai et légitime, avec des racines profondes et des implantations mondiales : pas un politique ne pourra jamais s’en saisir. Le mouvement Free est si mobile, si rapide, si organisé qu’il effraye les « autorités » depuis toujours. Notre force c’est notre liberté, notre ouverture d’esprit, notre indépendance, notre solidarité, notre créativité. Ensemble, nous pourrions bloquer tout un pays. Ensemble, nous repensons la société, nous avons réalisé depuis longtemps que d’autres modèles de fonctionnement sont possibles et souhaitables…

Il n’y a pas de barrière sur le quai

On nous criminalise, on dit qu’on se défonce, qu’on doit être un peu tous cons quand même d’écouter cette musique de sauvages, du boom boom, de la merde en fait. Margaret Tatcher avait bien pondu la criminal bill en interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes sur un son répétitif. Un peu comme si un chef sioux était verbalisé avec sa tribu pour avoir dansé en rythme sur des tambours. Ce que certains semblent ignorer, c’est que le rythme, c’est le coeur vivant de la Terre que l’on fait résonner du fond des zones industrielles pourries ou des forêts enchantées. Le rythme est femme et vie. Viennent s’ajouter les harmonies, les mélodies, les samples, des sons si variés que le champ de création semble sans cesse infini. Et c’est aussi pourquoi cette musique, à la fois tribale, ancestrale et ultra technologique, électronique, représente bien une humanité qui ne veut pas perdre son âme et qui grâce à la beauté éclatante de ses sons merveilleux génère des soirées forcément totales, sublimes, où les gens se rassemblent sans distinction d’origine, dans la gratuité et la simplicité. Bien sûr, cela dérange.

Sur le quai de Nantes, le dj passait son dernier disque

« Ouais des cons que vous êtes à écouter votre musique de tarés, bande de sales drogués »… Voilà la rengaine que l’on nous sert depuis 20 ans…Cependant, je pense que des gens bien plus drogués se promènent en toute impunité. Par exemple, des millions de gens défoncés au témésta ou au valium prennent le volant. De même, des millions de gens avalent, addicts, leurs programmes télés pendant que nous avons vendu les nôtres depuis bien longtemps et qu’au lieu de ramollir notre cerveau déjà bien ruiné par tout le sucre qu’il a bouffé parfois sans s’en douter, et bien on réfléchit. Et en effet, quoi de plus beau que la liberté ? La joie ? La musique ? La danse ? Le partage ? L’amour ? L’autonomie ? Et oui, c’est tout cela que véhiculent nos fêtes de dégénérés et encore plus. Je vais avouer que j’y ai aussi vu plus de tolérance, de politesse et de drôlerie que nulle part ailleurs. C’est un monde de passionnés avec des coeurs énormes, des gens précieux, déterminés, autodidactes, autonomes, inventifs (« Do it yourself »). Nous avons compris depuis longtemps qui est l’état : « L’état, c’est avant tout une bande d’hommes armés. » (Boris Vian).

Allez on charge ! Rage gazage matraquage

Et partout des êtres meurent injustement, assassinés par des « forces de l’ordre » au service d’états stupides et corrompus. « Ouais c’est vrai quoi vous dérangez tout le monde avec vos boum boum ». Mais vous aussi vous nous dérangez, vous nous gavez complètement même et à la limite maintenant on vous emmerde en prime, on vous attaque en justice en plus, on s’exile s’il le faut, on ne vous supporte pas avec vos manières de brutes stupides, de lécheurs de cul de bouseux capitalistes, vous insultez le vivant dans son intégralité et nous devons en plus maintenant se retrouver criminalisés ? Pardon ? Une loi pour nous condamner à de la taule ? ou des travaux d’intérêts généraux ? Avec bien sûr un racket d’amende ? Mais ils ont avalé Margaret ? Ohé ! Qui pollue notre vie ? Les sols ? Qui asservit les peuples et les animaux ? Qui fait voter des lois sur le secret des affaires ? Qui ment sans arrêt ? Qui nous rend esclaves ? Qui ruine nos acquis sociaux ? Qui est insultant ?

Plusieurs personnes dans le grand fleuve noir

Je voudrais que justice soit faite et qu’à défaut de justice humaine que l’on sait presque totalement corrompue, je demande aux forces de l’Univers de faire sentir leur karma à ces stupides lâches qui partout dans le monde tuent des innocents et ruinent l’âme du monde. Je demande justice aux forces infinies de la nature et des énergies de Vérité et de Justice ! Entendez la voix de ceux qui savent ce que le mot LIBERTÉ veut dire et qui toujours lui feront honneur !

Merci de rendre JUSTICE à Steve, Adama, Rémi, Zineb, pour n’évoquer que notre pays ………………………. Rendez JUSTICE aux justes.

Je remercie l’Univers et espère de tout coeur une évolution des consciences.

Repose en paix Steve.

Anna Scheele ©Technosphere 2019

 

………………….

 

Just Green it ! Techno music, free download

Un morceau à 124 bpm qui commence et finit avec un sample d’orage afin d’exprimer une nature en colère. Le titre suggère de tout penser en vert au sens large : les habitats, les ronds points, les rues, notre alimentation, tout.

La priorité de l’humain est de se reconnecter à sa vraie nature et de se rappeler qu’il est lui aussi un être naturel. Un clip va bientôt sortir, basé sur la création d’une ville verte dans « Sim City » par Merlin, mon fils, qui est un gamer.

A l’heure du réchauffement climatique et de cette 6ème extinction de masse, c’est aussi l’humain qui est amené à disparaître. Mêler le végétal à notre quotidien sera bientôt une évidence je l’espère.

« Just Green It ! »

Et voici le clip de Merlin, un grand bravo à lui pour la création de cette ville verte du futur ❤

Amicalement, Anna Scheele ©Technosphere

The underground (bad weed remix) by Mc Jamalski

Voici un très beau titre du new-yorkais Mc Jamalski, actuellement en tournée en Russie où il rencontre un public spécialement chaleureux. Cette vidéo nous montre que Jamal est en pleine forme et toujours aussi bien entouré. Mc jamalski en Russie, c’est par ici en images 😉

Ce titre, « Underground » n’est pas récent mais il a le goût de l’éternité. L’underground, c’est l’expérimental, souvent artistique et bien en marge des circuits commerciaux traditionnels. Jamalski est lui-même un vétéran de l’underground hip hop américain mais le Mc est tellement ouvert d’esprit qu’il a aussi toasté sur de la techno, en France, notamment à l’époque des Spiral Tribe et de Radio Bomb. Il aime aussi la drum and bass, où il officie aux côtés de Dj Marky, Dj Hype, Interlope…

La vidéo a été tournée dans les rues de New-York par Tokli. Jamal chante devant des graffs, des camions, le métro aérien d’où il nous envoie ses vibes d’amour, de paix et d’unité. Le morceau semble couler de source, les paroles se déroulent en cascades parfaitement rythmées…L’underground ? C’est du « strictly positive ». La musique, underground ou pas, réunit les humains et telle est peut-être sa mission suprême, nous relier les uns aux autres.

 

Cult Berlin Vs Omidox VS 20 (Lever du soleil, vibes profondes, love and peace) Février 2018 – SoundCloud

Un bon mix techno : Cult Berlin Vs Omidox VS 20 (Lever du soleil, vibes profondes, love and peace) Fevrier 2018 par Cult Berlin #np sur #SoundCloud

Image d’en-tête prise dans une rue du 10 ème arrondissement à Paris. 🏢

Un voyage en Asie ? Ecoutez « Data Asia » – Music by Anna Scheele & Asher (Endokrin Records)

Un morceau fait en duo avec mon frère de coeur. On vous parle d’amour inconditionnel, à l’aide d’outils technologiques dont la fameuse Roland 303 manipulée avec brio par Asher (Endokrin records). De mon côté, j’ai géré les rythmiques et les samples de chants diaphoniques mongols. Vous n’avez plus qu’à fermer les yeux et vous laisser porter vers des sphères célestes.