Technologie et humanité – Zuckerberg et Harari

Deux f.o.u.s. en train de discuter d’une pseudo-réalité qu’ils tentent d’imposer à une majorité, en lui mentant bien sûr.

« Dans cet entretien du 27 Avril 2019, Mark Zuckerberg accueille Yuval Noah Harari pour une conversation sur certains grands défis, dans le cadre de la série de discussions publiques en 2019 du PDG de Facebook sur l’avenir de la technologie dans la société. La question primordiale dont ils débattent est la suivante : qu’allons-nous faire des problèmes systémiques de la révolution technologique actuelle ? »

Merci à fils de Pangolin pour la traduction. Super pseudo, ils nous prennent justement pour des « animaux sociaux » arf !

CHAPITRES 00:00:00 Introduction 00:01:30 La technologie fragmente-t-elle notre monde ? 00:08:00 Le rôle des communautés en ligne 00:11:00 Facebook & Quel est l’objectif ? 00:14:00 Créer une plus grande coopération mondiale & les valeurs 00:19:47 Localisation, mondialisation et extrémisme 00:25:25 La mondialisation est-elle toujours positive ? 00:29:11 Le marché libre et l’IA 00:34:09 Comment le nationalisme affecte la confidentialité des données 00:41:40 Une approche américaine des données d’abord 00:48:40 Bâtir des systèmes de protection de l’IA qui nous protègent véritablement 00:54:00 Centralisation des données, décentralisation et guerre froide 01:04:30 Détourner l’attention humaine 01:14:00 Le client a-t-il toujours raison ? 01:20:39 Correction de l’extrémisme 01:25:00 Totalitarisme et capitalisme de surveillance

Retrouvez Fils De PANGOLIN sur les réseaux Twitter : http://twitter.com/FilsDe_Pangolin Telegram : http://t.me/AgenceFrancePangolin Discord : http://discord.com/invite/apMyPcc4Pp

Merci pour votre donation qui fait vivre ce site !

1 euro minimum

Merci 🙂 Anna

1,00 €

Je m’abonne mensuellement et en échange on m’offre :

Une consultation en ENERGETIQUE ET SANTE NATURELLE (une par an, à distance ou en Bretagne, pour un abonnement d’au-moins un an) OU un tirage au TAROT des druides. L’abonnement donne accès à TOUS LES ARTICLES payants du site.

Vous pouvez me consulter même en bonne santé, afin de le rester ! Faire votre demande de consultation sur mon mail : inspitksf@gmail.com

J’achète le livre numérique des plantes qui se fument, Le guide du fumeur libre, 8 euros ttc

Livre numérique 8 euros
LES PLANTES QUI SE FUMENT

Bien sûr, vous pouvez aussi faire appel à moi si vous avez une problématique de santé ou de vie, c’est mon métier que de venir en aide, j’ai des capacités en énergétique, magnétisme, guidance, soins naturels (je suis diplômée en naturopathie).

Je vous indique le lien vers mes prestations sur la page d’accueil du site : https://technosphere.live/. Vous y verrez mes tarifs et les moyens de me contacter (je soigne gratuitement les gens sans revenus).

Vous pouvez aussi acheter mes livres sur la petite boutique en ligne: https://technoshop.geekoz.fr/ ou ma musique électronique qui contient souvent des fréquences sacrées de guérison https://annascheele.bandcamp.com/

Je consulte par téléphone ou en RDV en Bretagne.

Anna ©Technosphere

#free #freeforever

10 conseils pour protéger son couple de Facebook (si vous y tenez !)

Le mieux c’est d’essayer de vous mettre d’accord sur des bases saines. Voici quelques idées, c’est juste du bon sens et c’est surtout le fruit des dizaines de réponses obtenues dans le sondage, avec un grand merci renouvelé pour ceux qui y ont participé.

  1. Ne pas se montrer trop intime avec des inconnu(e)s qui pourraient se faire des films (on évite de liker avec le symbole du coeur, on s’exprime avec réserve et sans ambiguïtés.)
  2. Éliminer les contacts trop tentants ou les gens qui flirtent sans arrêt (on ne tente pas le diable…).
  3. Être poli avec son/sa partenaire en public et penser à lover sa photo de profil, une base.
  4. Être attentif à ses publications, et éventuellement les partager pour montrer votre soutien.
  5. Éviter d’accepter/demander trop de nouveaux contacts sauf si vous avez un projet professionnel ou artistique par exemple.
  6. Ne pas consulter cet espace durant des moments d’intimité (repas, discussions, etc.).
  7. Partager des choses sur sa page qui montrent que vous lui vouez aussi une attention particulière dans cet espace.
  8. Bien différencier sphère publique et sphère privée et faire la part des choses entre relations virtuelles et relations réelles.
  9. Bien réaliser que Facebook peut faire fantasmer.
  10. Ne pas oublier que la plupart des photos sont retouchées, filtrées…C’est fou comme la personne sur laquelle vous avez flashé peut être méconnaissable en réalité, donc inutile de liker les photos narcissiques, fausses ou sexy des pseudos « ami(e)s »…

Certains couples décident de ne plus être « amis » sur Facebook pour éviter les jalousies et les questionnements inutiles. C’est d’ailleurs la recommandation de la psychothérapeute et sexologue Gislaine Duboc, une femme avisée, que l’on peut entendre ici sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=yJB4hYUXQNY

Rita Jamal et Anna Scheele

Facebook ou la ruine du couple

Qui n’a jamais été gêné dans sa vie de couple par le comportement de son/sa partenaire sur Facebook ? Le réseau social le plus utilisé au monde semble avoir un gros impact sur nos vies sentimentales. Mais que se passe-t-il en fait ? Quels comportements nous exaspèrent ? Quels types de pressions nous pourrissent parfois la vie ?

Ξ Fabebook, un lieu à haut risque

C’est presque une alerte rouge qu’il faut lancer ! En effet, dans notre sondage, près de 50% des personnes avouent avoir déjà ressenti une grande attirance pour quelqu’un sur Facebook et pire, 34% ont physiquement rencontré cette personne !

Vous êtes aussi presque 50 % à penser que Facebook met en danger le couple. Vous êtes carrément plus de la moitié à vous disputer à cause de lui…Cela est confirmé par les faits, par exemple, en Angleterre, le cabinet d’avocats Lake Legal affirme que Facebook est évoqué dans 33% des procédures de divorce ! [Source LCI http://www.lci.fr/societe/facebook-responsable-dun-divorce-sur-trois-1520707.html].

En effet, beaucoup de tensions et de jalousies dans le couple naissent de l’utilisation du réseau. Que penser de ce nouveau contact (ou pas) qui like systématiquement votre chéri(e) ? Et pourquoi votre partenaire raconte-t-il autant votre vie privée sur Facebook ? Et au fait, avec qui elle «tchate» depuis une heure ?  Les raisons d’éprouver suspicion et jalousie sont démultipliées…

Forcément, avec Facebook, se trouver des affinités, échanger, se parler régulièrement et finalement devenir proches n’a jamais été aussi simple. Mais les risques sont lourds : cacher des relations à son conjoint, idéaliser des gens, ressentir une obsession pour quelqu’un…En plus, Facebook nous incite à étendre notre réseau en nous suggérant de nouveaux « amis », c’est sans arrêt que nous sommes en situation de rencontre.

Ξ Quelles pressions exactement ?

S’il n’existe pas une confiance solide au sein du couple établi, Facebook va en révéler toutes les fragilités.

  • La principale pression tourne autour de la surveillance. En effet, vous êtes très nombreux à signaler le « tracking » comme étant la chose la plus gênante en couple sur Facebook. Cela est directement lié à la jalousie que génère la facilité avec laquelle nous pouvons tisser de nouveaux liens, converser avec des ex, fantasmer sur des photos…Parallèlement, par peur d’éveiller cette jalousie, certains se retiennent de s’exprimer librement, une auto-censure afin de ne pas éveiller les soupçons ou par crainte de la réaction de leur partenaire.

  •  Le conjoint ne réagit pas à vos publications. C’est l’idée de l’image virtuelle du couple qui entre en jeu. Le réseau va percevoir les liens qui unissent les couples à travers les commentaires, les likes, le degré du like (la nuance j’aime/j’adore…). Du coup, si votre moitié se montre passive face à vos publications, cela peut être une source de conflits. Cela apparaît clairement dans le sondage, dans la dernière question ouverte, sur ce qui insupporte le plus dans le comportement d’un conjoint sur Facebook.

Lire la suite