Motherindia – Récit d’aventures réelles – 3 mois en Inde – Anna Scheele

L’impossible est possible. El Che.

Il est possible de ne pas en croire ses yeux au moment où enfin on parvient à installer un programme pirate avec la clé de vingt cinq caractères apposés sur l’enveloppe d’un autre programme…Et tout ça grâce à un Russe. Je vais enfin pouvoir écrire sur ce foutu ordinateur. Quand j’étais petite, je croyais que j’allais devoir écrire sur une machine à écrire, et ça m’angoissait pas mal parce que les touches sont dures et vous font souffrir horriblement du bout des doigts.
Il est possible de repartir de Bombay et de pleurer …L’Inde a débloqué mon sens du pathétique insoutenable et de l’infiniment beau.
Mais ça n’était pas seulement valable pour Bombay, plein de fois j’ai pleuré sur des lieux que je ne voulais pas quitter, d’Amsterdam au Cap Sizun.
A chaque fois je me suis retrouvée dans cette foutue région parisienne. A chaque fois j’ai rêvé d’Inde et d’Argentine, de Transsibérien et de Ghettos africains. Ce qui va suivre sont les pensées et les visions qui m’accompagnèrent tout au long de mon voyage en Inde où j’ai ballotté mon baluchon, cahin caha de Goa au Cap Comorin.
J’arrivai en Inde alors même que j’avais inconsciemment mûri ce voyage depuis mon enfance. Petite, je m’extasiais devant les contes, les couleurs de l’Inde, les millions de Dieux, les moines Sâdhus et la mousson.
Je sortis de l’aéroport de Bombay et m’assis sur le rebord du trottoir d’en face, au milieu des fleurs, quand soudain je vis un chien allongé derrière moi.
Je ne compris pas tout de suite qu’il était mort.

Anjuna – Goa – Poonam guest house – chambre 301 – 15  février 2001-

J’écris au son d’une acid trance enregistrée pendant une full moon party. Me voilà dans le plus petit état de l’Inde. Goa la mythique et pourtant bien réelle, enfin sous mes yeux. Il y a trois ans, je rêvais déjà, complètement ébahie devant ses plages et ses habitants qui permettaient les célébrations les plus folles sur leur territoire. Car ici les Indiens se sont très bien adaptés à ces parties de plaisir sur la plage…

Acheter mon e-book sur Amazon shiva-couv

enfants indiens heureux
© copyright 2016 Anna Margarita Scheele. Tous droits réservés.

Enregistrer

3 réflexions au sujet de « Motherindia – Récit d’aventures réelles – 3 mois en Inde – Anna Scheele »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s