Catastrophe à Rouen : comment éliminer les métaux lourds de son corps ?

Face au flou ahurissant des « autorités » et puisque des labos refusent de donner les résultats d’analyses sanguines¹, j’ai jugé bon, en tant que naturopathe, de vous indiquer quelques moyens puissants et naturels de se débarrasser des substances toxiques absorbées par le corps.

Il faut aider le corps à se décrasser : on va solliciter le foie, les reins et la peau principalement. Les légumes aident le foie à se nettoyer et à fonctionner efficacement : notamment les légumes amers, source de souffre : artichaut, radis noir, choux, légumes verts foncés…On ajoute à cela le curcuma, la betterave, le citron, les orties, le romarin, mais aussi la vitamine C et le sélénium que l’on trouve dans l’ail et les oignons.

Comme les métaux lourds sont très oxydants, il faut privilégier une alimentation riche en vitamines, minéraux et antioxydants. Les fruits et légumes en sont d’excellentes sources, avec notamment beaucoup de vitamine C qui est très efficace pour éliminer le plomb du sang. « Une consommation quotidienne de 1000 mg de vitamine C fait baisser de 80 % la quantité de plomb circulant au bout d’un mois »².

Je vous conseille aussi une alimentation sans lait et sans gluten. En effet, les métaux lourds empêchent le fonctionnement des enzymes, notamment digestives. Hors, la caséine (la protéine du lait) et le gluten (vient du mot « glue », il y en a dans le blé) sont très difficile à digérer pour de nombreuses personnes en temps normal et les métaux lourds amplifient cette difficulté.

Absorber des compléments alimentaires efficaces comme les algues. Les reines en la matière sont les deux algues suivantes : la CHLORELLE (ou chlorella) et la SPIRULINE. Comme elles absorbent les métaux lourds, il est primordial de les acheter très pures (sinon vous absorbez les métaux lourds qu’elles auront capté dans leur environnement !) En effet, à cause de cette « avidité naturelle pour les métaux lourds, elle doit être cultivée de façon protégée sous peine de contenir elle-même des métaux lourds : le label « bio » n’est pas une garantie puisque ces métaux sont partout. Il faut donc une « double garantie » de culture protégée et d’analyse du produit. » (https://www.pourquoidocteur.fr).

La CORIANDRE est aussi très efficace associée à l’AIL DES OURS en macération³ : une prise par jour.

Pour le césium et le polonium, la prise de PECTINE DE POMME ou d’ALGINATE DE LAMINAIRE sera le plus efficace.

Pour prévenir les risques de cancer, il est nécessaire de consommer du MISO (produit en Europe de préférence) et de prendre un traitement immunostimulant comme l’AGARICUS BLAZEI ou le REISHI, ou encore le MAITAKE.

Maitaké
Maitaké

La plupart des autres métaux s’éliminent bien par les reins, donc BUVEZ BEAUCOUP (pas d’alcool hein, de l’eau et surtout pas celle du robinet !), un draineur comme la SÈVE DE BOULEAU est intéressant.

Enfin, se faire transpirer va être très utile. Nous savons depuis plusieurs décennies que la transpiration est une façon formidable d’éliminer les produits chimiques, incluant les métaux lourds. En fait, LE SAUNA est l’une des procédures de détoxification utilisées dans les unités environnementales à Dallas (Dr William Rea) et à North Charleston (Dr Allan Lieberman), où les plus grands malades vont se faire soigner.

Je ne conseille pas le charbon actif (ou activé) car il concerne les intoxications légères et hélas il constipe, alors que l’on cherche au contraire à éliminer !

Au delà de cette abominable catastrophe écologique, je pense comme la pédiatre Doris Rapp que tout le monde dans ce pays a besoin d’être détoxifié, « parce que nous sommes tous en train de devenir des dépôts de déchets toxiques ». (Spécialiste en médecine environnementale Doris J. Rapp, pédiatre, allergologiste et homéopathe, ancienne présidente de l’American Academy of Environmental Medicine).

Courage à tous ❤

Anna Scheele ©Technosphere, 2 octobre 2019

 

¹ Article de libération du 1er octobre 2019 sur le pompier de Rouen à qui l’on refuse l’accès à ses analyses sanguines

² https://www.tetart.com

³ Macération : consiste à laisser tremper le végétal dans l’eau froide pendant plusieurs heures.

Sauna : pourquoi se faire transpirer comme les Finlandais ?

Un sauna ressemble à un petit refuge, à un cocon maternel qui nous voit arriver quasi nus, débarrassés de nos hardes sociales. L’égalité sociale que cela implique est très appréciable. Les gens, adultes et enfants, s’assoient ou s’allongent et restent ainsi environ 15 minutes à transpirer grâce aux 70 à 90 degrés ambiants, traditionnellement atteints grâce à un bon poêle à bois et à des pierres volcaniques ébouillantées. Les Finlandais s’offrent 2 ou 3 séances de sauna d’environ 15 minutes entrecoupées de bains ou de douches froides.

Votre corps va très vite se délasser. Les muscles se détendent, les articulations font moins mal, le système sanguin est stimulé, les toxines et les métaux lourds accumulés dans l’organisme trouvent une porte de sortie par les pores de la peau et cette dernière est tonifiée, surtout si vous vous confrontez au froid juste après la séance. Les fibromyalgiques devraient trouver un vrai soulagement à travers la pratique du sauna.

L’esprit se sent apaisé, débarrassé lui aussi de ses toxicités. La chaleur vous enveloppe et vous calme de façon radicale. Votre humeur et votre sommeil seront bien plus agréables. Vous déposez tout votre stress pour votre plus grande joie. Vos problèmes semblent moins graves, vous avez fait le point ou bien vous avez pu vous vider la tête en mettant le mental au repos complet, abandonné comme votre corps physique au pouvoir de la chaleur.

Le sauna nous vient tout droit de la Finlande où c’est une pratique millénaire mais tous les peuples nordiques y compris les Japonnais et les Russes (qui le nomment « bania ») connaissent ce moyen de se purifier, se laver en profondeur tout en se détendant. Il est souvent utile d’ajouter quelques gouttes d’une huile essentielle dont la fragrance viendra par exemple aider à la détente.

Le sauna a aussi un aspect social, il créé du lien, il devient un lieu de rendez-vous, y compris de rendez-vous d’affaires et permet des rencontres amicales ou amoureuses. Je suis moi-même accro aux bains de chaleur vers lesquels je suis allée spontanément pour la première fois au Maroc, dans un hammam traditionnel. En 20 ans de pratique, j’ai pu vérifier tous les points de santé dont je vous parle. Aller au sauna est devenu un moment incontournable de soin de soi. D’ailleurs, je regrette qu’en France il n’y en ait pas davantage.

L’envie me démange d’aller au « Mobile Sauna Festival » en Finlande au mois de Juillet, il s’agit d’une débauche imaginative liée au sauna dont vous verrez un exemple à travers cette vidéo You Tube. Il existe même des saunas dans de vieux bus ou sur des barques !

Contre-indications : les bains de chaleur ne sont pas recommandés aux personnes cardiaques ni asthmatiques. Les personnes sujettes aux couperoses éviteront aussi les températures extrêmes. Et attention à l’alcool avant une séance…

Anna Scheele ©Technosphere

logo carré inspi