L’état fait encore couler du sang pour une fête libre !

Le préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, a du sang sur les mains. Un rassemblement festif est organisé sur l’hippodrome de Redon, en mémoire de la mort de Steve et pour danser tout simplement, ensemble. Comme nous le faisons depuis 30 ans que le mouvement Free existe en France. Un rassemblement « à la mémoire de Steve, en soutien aux inculpés de la Maskarade de Lieuron et pour toutes les victimes de la répression, notre seule volonté était de brandir haut et fort la musique comme étendard et comme élément indissociable de nos vies » explique l’un des participants.

A l’heure où tous les amoureux du foot font la fête, le préfet Berthier décide d’envoyer 400 gendarmes afin d’empêcher un attentat ? Non ! Une fête libre…

Bien sûr les merdias à la botte des gouverne.ments se sont empressés d’inviter des gendarmes sur les plateaux tv qui ne débitent que des mensonges : non la free ne regroupe pas de gens violents, au contraire.

L’état étouffe la fête libre qui ne leur rapporte rien, l’état lance des grenades explosives, des fumigènes, tire au LBD dans le noir, au hasard. Un jeune de 22 ans a la main arrachée, comme lors du teknival du Faoüet il y a au moins 15 ans… L’état est prêt à TUER pour empêcher un évènement festif.

Voyez ce témoignage d’un jeune présent sur place :

« On est arrivés vers 1H/1H30. On a réussi à rentrer dans le champ, et là les gendarmes ont commencé à nous gazer vénère. D’abord juste les grenades incandescentes [les grenades lacrymogènes classiques]. Après ils ont commencé à tirer avec les LBD [balles en caoutchouc] et lancer des grenades explosives [les grenades GM2L] dans le tas. Ils tiraient partout, sur tout le monde. Il y a eu plein de blessés, j’en ai vu 5 de mes propres yeux : jambe, main, visage et bras. Un ami a été gravement blessé.Les gendarmes nous ont gazé de partout, on n’avait aucune échappatoire. C’était la panique, tout le monde courait partout. Et ils ont envoyé des lacrymo explosives à côté des voitures et tout ! Ils étaient prévenus des blessés. On leur a demandé d’arrêter les tirs pour évacuer mais rien à faire ils ont continué. Même pas de prise en charge de la plupart des blessés, et quand les gens de la fête s’approchaient pour demander, ils se faisait chasser à coup de grenades de désencerclement. Les forces de l’ordre ont poussé le mur de son pour qu’il tombe. Ce matin, ils confinent les gens sur place, plus personne ne peut sortir. Il y a des chiens dans les voitures, il y a des gens qui ont besoin d’insuline, ils ne laissent sortir personne. Même l’eau et la nourriture, on ne peut plus aller en chercher ». A midi, même les journalistes ne pouvaient plus aller sur zone pour couvrir les événements. Le mutilé, âgé de 22 ans, a dû se rendre à l’hôpital par ses propres moyens. » (Source Nantes révoltée, page fb).

Un journaliste, Clément Lanot, a délibérément été visé au tir LBD alors qu’il tentait de prévenir du drame de la main arrachée, voyez plutôt sa vidéo postée sur son compte Twitter, on a du mal à déplorer les 5 gendarmes blessés quand on observe le déchaînement de violence de leur part :

Emmanuel Berthier a estimé que la gendarmerie avait face à elle “des gens qui avaient un objectif, en découdre avec la force publique” : ce qui est faux puisque nous voulons en découdre avec les basses, les champs et les platines. Le son résonne depuis ce matin samedi 19 juin avec environ 1000 fêtards encadrés à outrance par un arsenal militaire injustifié voire provocateur.

De nombreux témoins affirment que les forces de « l’ordre » ont attaqué sans sommation. De plus, ils ont détruit du matériel de sonorisation à coups de tonfa, de masse et… de hache ce qui montre que nous ne sommes plus dans état de droit mais dans un état dictatorial.

Vive la liberté, soutien au mouvement free, aux proches de Steve et à tous les blessés au sens physique et moral. Une pensée toute spéciale aussi à ceux qui ont vu leur précieux matériel brisé sous les coups de la bêtise et de la haine.

« L’état, c’est avant tout une bande d’hommes armés ». Boris Vian

« Rien n’arrête un peuple qui danse »…

Anna Scheele ©Technosphere

Photo de couverture : © Franck Dubray / Ouest Trance

One Love ❤

Soutenir ce site via don libre est possible, vous pouvez aussi acheter ce petit livre numérique sur « La techno en France en 1999 » sur donation comme en teuf : de 0 euro à 1000 ou plus si vous voulez ah ah !

Technosphere a refusé les publicités google adsense afin de rester totalement libre et de vous offrir une lecture agréable. Pour faire vivre ce site, je fonctionne sur donations ❤ Anna

Parfois on danse pour d’autres

Steve, petit frère, tu nous a entendus et tu nous a rejoints même, nous étions rassemblés pour toi. Nous avons avalé les kilomètres pour danser en ton honneur. Nous t’avons envoyé tout l’Amour, toute la Lumière et tous les Sons que tu mérites.

Nous n’oublierons jamais.

Nous sommes les derniers gardiens de la fête, la vraie, la fête totale, la fête libre, en lien avec la Terre et les étoiles. Nous savons rassembler et générer des fêtes idéales. Pourtant, nous avons toujours subi des répressions, des violences et des saisies de matériel. Steve qui meurt, c’est la musique qui saigne, c’est la sécurité qui attaque, au secours, on claque. Steve qui meurt c’est la défaite de l’état qui ne mesure même pas ses actions. C’est la signature d’un état meurtrier en faction. Un état qui mutile et raquette ses citoyens. Un état qui violente, Un état qui ment, un état qui tue sa jeunesse innocente et belle.

Paix à ton âme petit frère

Le mouvement Free est beau, vrai et légitime, avec des racines profondes et des implantations mondiales : pas un politique ne pourra jamais s’en saisir. Le mouvement Free est si mobile, si rapide, si organisé qu’il effraye les « autorités » depuis toujours. Notre force c’est notre liberté, notre ouverture d’esprit, notre indépendance, notre solidarité, notre créativité. Ensemble, nous pourrions bloquer tout un pays. Ensemble, nous repensons la société, nous avons réalisé depuis longtemps que d’autres modèles de fonctionnement sont possibles et souhaitables…

Il n’y a pas de barrière sur le quai

On nous criminalise, on dit qu’on se défonce, qu’on doit être un peu tous cons quand même d’écouter cette musique de sauvages, du boom boom, de la merde en fait. Margaret Tatcher avait bien pondu la criminal bill en interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes sur un son répétitif. Un peu comme si un chef sioux était verbalisé avec sa tribu pour avoir dansé en rythme sur des tambours. Ce que certains semblent ignorer, c’est que le rythme, c’est le coeur vivant de la Terre que l’on fait résonner du fond des zones industrielles pourries ou des forêts enchantées. Le rythme est femme et vie. Viennent s’ajouter les harmonies, les mélodies, les samples, des sons si variés que le champ de création semble sans cesse infini. Et c’est aussi pourquoi cette musique, à la fois tribale, ancestrale et ultra technologique, électronique, représente bien une humanité qui ne veut pas perdre son âme et qui grâce à la beauté éclatante de ses sons merveilleux génère des soirées forcément totales, sublimes, où les gens se rassemblent sans distinction d’origine, dans la gratuité et la simplicité. Bien sûr, cela dérange.

Sur le quai de Nantes, le dj passait son dernier disque

« Ouais des cons que vous êtes à écouter votre musique de tarés, bande de sales drogués »… Voilà la rengaine que l’on nous sert depuis 20 ans…Cependant, je pense que des gens bien plus drogués se promènent en toute impunité. Par exemple, des millions de gens défoncés au témésta ou au valium prennent le volant. De même, des millions de gens avalent, addicts, leurs programmes télés pendant que nous avons vendu les nôtres depuis bien longtemps et qu’au lieu de ramollir notre cerveau déjà bien ruiné par tout le sucre qu’il a bouffé parfois sans s’en douter, et bien on réfléchit. Et en effet, quoi de plus beau que la liberté ? La joie ? La musique ? La danse ? Le partage ? L’amour ? L’autonomie ? Et oui, c’est tout cela que véhiculent nos fêtes de dégénérés et encore plus. Je vais avouer que j’y ai aussi vu plus de tolérance, de politesse et de drôlerie que nulle part ailleurs. C’est un monde de passionnés avec des coeurs énormes, des gens précieux, déterminés, autodidactes, autonomes, inventifs (« Do it yourself »). Nous avons compris depuis longtemps qui est l’état : « L’état, c’est avant tout une bande d’hommes armés. » (Boris Vian).

Allez on charge ! Rage gazage matraquage

Et partout des êtres meurent injustement, assassinés par des « forces de l’ordre » au service d’états stupides et corrompus. « Ouais c’est vrai quoi vous dérangez tout le monde avec vos boum boum ». Mais vous aussi vous nous dérangez, vous nous gavez complètement même et à la limite maintenant on vous emmerde en prime, on vous attaque en justice en plus, on s’exile s’il le faut, on ne vous supporte pas avec vos manières de brutes stupides, de lécheurs de cul de bouseux capitalistes, vous insultez le vivant dans son intégralité et nous devons en plus maintenant se retrouver criminalisés ? Pardon ? Une loi pour nous condamner à de la taule ? ou des travaux d’intérêts généraux ? Avec bien sûr un racket d’amende ? Mais ils ont avalé Margaret ? Ohé ! Qui pollue notre vie ? Les sols ? Qui asservit les peuples et les animaux ? Qui fait voter des lois sur le secret des affaires ? Qui ment sans arrêt ? Qui nous rend esclaves ? Qui ruine nos acquis sociaux ? Qui est insultant ?

Plusieurs personnes dans le grand fleuve noir

Je voudrais que justice soit faite et qu’à défaut de justice humaine que l’on sait presque totalement corrompue, je demande aux forces de l’Univers de faire sentir leur karma à ces stupides lâches qui partout dans le monde tuent des innocents et ruinent l’âme du monde. Je demande justice aux forces infinies de la nature et des énergies de Vérité et de Justice ! Entendez la voix de ceux qui savent ce que le mot LIBERTÉ veut dire et qui toujours lui feront honneur !

Merci de rendre JUSTICE à Steve, Adama, Rémi, Zineb, pour n’évoquer que notre pays ………………………. Rendez JUSTICE aux justes.

Je remercie l’Univers et espère de tout coeur une évolution des consciences.

Repose en paix Steve.

Anna Scheele ©Technosphere 2019

 

………………….

 

Techno French Connexion – Est/Ouest

Quand les saucisses de Strasbourg rencontrent les galettes BZH, ça donne ça
Le morceau Acidcore est de Asher et Dji, la vidéo est d’inspiration teknivalesque du week-end dernier en Bretagne et de teufs de l’est, le pays maternel pour moi !

Rave On Anna Scheele ©Tksf – Technosphere