Mams et Merlin on the road #6

Vendredi 26 janvier

C’est si bon que nous devenons accros aux massages. Pour trois fois rien, les Thaïlandais vous offrent un tel bien être que l’on s’y adonne volontiers, surtout après les balades à pied. Ici à Chiang Mai, il y a des salons de massages Thaï partout : du ventre, des pieds, du dos, de tout le corps, avec éventuellement un petit sac chaud d’herbes médicinales qu’ils vous appliquent en massant les points énergétiques, les muscles et les articulations. La masseuse est douce, ce que j’apprécie énormément car certaines personnes peuvent repartir avec des bleus tant le pétrissage est rude…Ce que je déplore car le but n’est pas de souffrir.

20180126_165508.jpg
Notre salon de massage à Chiang Mai

Les techniques se basent sur les points énergétiques d’acupuncture chinois. Merlin adore se faire masser les pieds, moi, plutôt le dos. C’est si agréable que je vais m’inscrire à des cours officiels de massage aux herbes afin de compléter ma formation de naturopathe.

Aujourd’hui nous avons visité le plus vieux temple de Chiang Mai : le Wat Chiang Man qui lui aussi est une splendeur.

Le Bouddha peut être représenté dans quatre postures : assis, debout, marchant ou couché. Les gestes des mains et des doigts n’ont pas la même signification qu’en Inde. Voici différentes positions du Bouddha trouvées dans ce temple :

20180126_154257-1.jpg
Cette statue représente le moment où Bouddha, juste après avoir atteint l’illumination, se leva et admira l’arbre bodhi pendant une semaine sans cligner de l’œil.
20180126_154257-2.jpg
Geste apaisant les querelles : « Abhaya ». Lorsque Bouddha revint du ciel après trois mois, ses parents se disputaient au sujet des droits sur l’eau coulant à travers leurs terres. Bouddha les persuada de faire des compromis.
Geste de la prise de la terre à témoin qui représente l’éveil du Bouddha, le symbole de la victoire sur la mort et le désir.
Bouddha couché souriant
Bouddha debout avec pot à offrandes
20180126_154359-1.jpg
L’attitude de la réflexion
« Dhyana mudra » ou position de la méditation. Le Bouddha est en position assise Virasana (jambe droite sur la jambe gauche), les mains reposant l’une sur l’autre, paumes tournées vers le ciel.

🈲🈳🈴🈵🈶🈷🈸🈂🈺🉑㊙🈚🈯🈳🈴🈵🈶🈷🈸🈂🈺🉑㊙🈚🈯🈳🈴🈵🈶🈷

Nous voyons partout des durians, ces fruits qui sentent fort le Saint Nectaire ou qui puent carrément le cadavre en décomposition après quelques jours…

Ici, des panneaux l’interdisent dans certains endroits publics.  Et pourtant, il est l’un des fruits favoris des Asiatiques. Mais n’oublions pas qu’ils nous regardent bien avec dégoût quand nous savourons un fromage bien moisi type Bleu de Bresse ou sacrément puant type Munster…

Petits durians sur leur arbre (les fruits mûrs pèsent 1 à 3 kg !).

L’écriture Thaï est très belle et donne envie de la comprendre…
Échafaudage en bambou…Plus solide que l’acier paraît-il 😮
Graph d’un pervers…On les voit les vieux laids se promener avec de très jeunes femmes Thaï…Bouh ! 😨
Près de « chez nous »

Phrase du jour : “Dieu a dit : ‘Je partage en deux, les riches auront de la nourriture, les pauvres de l’appétit.’”Coluche

Samedi 27 janvier

Aujourd’hui est une journée spéciale car nous partons en expédition dans la jungle. Nous nous sommes levés aux aurores afin de monter dans le pick-up qui nous dépose avec un guide thaïlandais au sud-ouest de Chiang Mai, à environ une heure de route. Nous avons la joie de rencontrer des Ch’tis résidant à Nantes, Emma et Julien, deux personnes adorables et bien conscientes comme nous des dérives de l’humain et des catastrophes qu’il représente pour la planète. Julien est pire que moi quant aux critiques moqueuses et j’apprends que les Ch’tis disposent d’un mot spécial pour critiquer : « débiner ». Ça a donc débiné sec toute la journée. Il y avait aussi un couple de jeunes mariés craquants, débordants de love, en pleine lune de miel, arrivant de l’endroit où j’ai grandi en banlieue parisienne. Pour le dépaysement total c’était donc loupé mais pour l’ambiance c’était parfait. Nous avons commencé par un petit trek sur les sentiers de la jungle remplis de bambous, de bananiers et autres arbres tropicaux qui nous sont inconnus pour le moment.

D’ailleurs, le guide nous a taillé des bâtons de marche en bambou. Manque de bol, le mien était trop sec et en se brisant, il m’a fait connaître le sol. Parfois les arbres offrent une clairière charmante remplie de fleurs que je ne connais pas encore à part les sensitives qui se rétractent quand on les effleure.

Une sensitive

Ensuite, nous avons traversé une étroite caverne inquiétante où quelques chauve-souris se balançaient innocemment, les autres ayant été dévorées au « barbecue » comme nous l’a expliqué notre guide. Je rappelle que les Thaïlandais mangent de tout comme les Chinois, y compris 44 espèces d’insectes (fourmis rouges, grillons, scorpions, punaises…)

Soudain, je m’extasiai sur une matière poudreuse, noire et brillante en imaginant déjà que c’était du diamant noir…avant de comprendre que ce n’était que de la merde desséchée de chauve-souris. Allez-y, moquez-vous.

La grotte a débouché sur une autre partie de la forêt où le chemin nous a menés à une cascade magique. Seule ombre au tableau : des hipsters, vous savez ces types à la longue barbe horrible qui se la pètent à mort en marcel à paillettes. Ils picolaient leurs « chang »(la bière locale) en se trémoussant stupidement le fion. Heureusement, leur guide a rapidement signalé leur départ et nous avons pu profiter en toute quiétude de ce site fabuleux.

La remontée fut rude et nos jambes s’en souviennent au moment où j’écris ces lignes. Cependant, un autre moment fort nous attendait : la rencontre avec des éléphants protégés par des hommes de la tribu Karen. J’adore les pachydermes et je n’en avais pas caressés depuis l’Inde. Plonger son regard dans l’oeil de cet animal peut vous connecter à la Terre entière et entourer de ses bras leur trompe vous donne plein de force et d’amour. Merlin était aussi fou de joie de pouvoir en approcher dans leur milieu naturel. Il faut savoir que les éléphants ne sont plus que 1500 en Thaïlande mais que certains ne se gênent pas pour les maltraiter et les forcer à porter des touristes alors que cela les soumet à des comportements inadaptés qui les font souffrir. Nous avons voulu en voir mais dans de bonnes conditions, c’est à dire de la façon la plus naturelle possible. Nous avons ainsi participé à leur bain (de boue, puis d’eau).

20180127_135021.jpg

20180127_135616.jpg
Merlin avec le petit éléphant de 3 ans et un homme de la tribu Karen.

Ensuite, le guide et des hommes Karen nous ont montré comment les nourrir et pour cela, nous avons été couper deux bananiers pour les 3 éléphants. Ils se jettent d’abord sur les feuilles qu’ils dévorent goulument puis ils attaquent le tronc que nous avons coupé comme des bûchettes.

L’éléphant attrape la nourriture grâce à sa trompe pour ensuite la fourrer dans sa bouche.

Une maison Karen en bambou

Nous allons bientôt poursuivre l’exploration du nord de la Thaïlande, dans le triangle d’or mais avant Merlin va s’avancer dans ses cours de 5ème car après, au Laos, il y a peu d’électricité et ses cours sont en ligne et sur clé usb. Cela tombe bien car il pourra bosser avec moi à l’école de massage. Et coup de chance, dans une semaine, c’est la fête des fleurs à Chiang Mai 🌼🌻🌸🌹. Nous restons donc encore une semaine ici, dans cette zone finalement agréable et fascinante.

huiles essentielles et artisanat local de savons au sunday market de Chiang Mai
Nous avons choisi de manger régulièrement dans la même cantine Thaï délicieuse qui nous a donné de bons repères sur leur cuisine que nous apprécions de plus en plus. L’assiette coûte environ 1 euro.
Arbre tout décoré de coeurs dorés devant un temple

Phrase du jour : “Si tu ne trouves pas d’ami sage, prêt à cheminer avec toi, résolu, constant, marche seul, comme un roi après une conquête ou un éléphant dans la forêt.” BOUDDHA

Notre joyeuse équipe d’aventuriers, on affiche exprès des têtes de blasés mais je ne sais plus pourquoi. 😂 😍

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s