Travel (2)

 

Ça y est enfin je me sens parfaitement bien

Je ne transporte que quelques kilos d’affaires

Et un billet pour Moscou avec un transfert

Je vais m’envoler très haut à bord du lointain

 

L’objet que je préfère est mon passeport,

Grâce à lui je passe toutes les frontières,

Il est si précieux que contre moi bien fort je le serre

Je ne l’échangerai pas contre de l’argent, de l’or

 

S’émerveiller se sentir vibrer, loin, bien loin de sa mère

Se retrouver seule dans une foule étrangère

Marcher en rythme avec tous ces gens

Que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam

 

Aller à la rencontre du meilleur comme du pire

Découvrir des sons, des langues, des chants et des rires

Des odeurs, des couleurs, des musiques et des danses

Et sans peur avancer humblement vers leurs existences

 

On oublie vite les choses qui ne servent à rien

Chez moi les souvenirs prennent la poussière

On vit dans le présent qui s’étale vers des confins

Dans l’univers des possibles, sur notre mère la Terre

 

Ailleurs, pleinement, je savoure chaque moment

Enfin je retrouve l’âme d’une petite enfant.

Merveilleux ou choquant, chaque instant est intense

Alors qu’attendez-vous pour entrer dans la danse ?

stu-livre-route-2
Stu Art – Écosse

 

 

2 réflexions au sujet de « Travel (2) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s